MONDE

Afghanistan: 62 morts lors d’un attentat dans une mosquée

Afghanistan: 62 morts lors d’un attentat dans une mosquée

- AFP

Pas moins de 350 fidèles étaient présents dans la mosquée au moiment des faits

Au moins 62 fidèles ont péri pendant la prière du vendredi dans un attentat contre une mosquée de l’est de l’Afghanistan, alors que les victimes civiles ont atteint de nouveaux records cet automne dans le pays.

«Le bilan de l’attaque contre la mosquée est monté à 62 morts et 33 blessés», a annoncé le porte-parole du gouverneur de la province de Nangarhar, Attaullah Khogyani, via la messagerie WhatsApp. Son alter-ego de la police, Mubarez Attal, a confirmé le nombre de morts et fait état de 36 blessés.

Selon M. Khogyani l’attaque a été menée avec «des explosifs qui avaient été placés à l’intérieur de la mosquée», située dans le village de Jaw Dara, dans le district d’Haska Mina. D’autres sources, dont une talibane, ont évoqué la possibilité d’une attaque au mortier.

Deuxième attentat le plus meurtrier de l’année dans le pays

C’est le deuxième attentat le plus meurtrier de l’année en Afghanistan, après celui qui avait fait 91 morts dans un mariage chiite à Kaboul en août, revendiqué par l’État islamique.

La mosquée, dont le toit s’est effondré selon plusieurs sources, «pouvait contenir jusqu’à 700 fidèles, mais en comptait 350 au moment de l’explosion», a dit à l’AFP Omar Ghorzang, un habitant de Jaw Dara.

Aucun groupe n’a revendiqué l’attentat, mais les talibans ont «condamné cette atrocité dans les termes les plus fermes», en la qualifiant de «crime majeur», dans un message de leur porte-parole Zabihullah Mujahid.