WALLONIE

Objectif de 3 000 nouveaux logements publics en Wallonie d’ici 2024

Objectif de 3 000 nouveaux logements publics en Wallonie d’ici 2024

- BELGA

Le code wallon du logement prévoit l’élaboration de plans d’ancrage communal voulant encourager les communes à atteindre 10% de logements publics sur leur territoire.

Le gouvernement wallon envisage, parmi les priorités épinglées dans sa déclaration de politique régionale, de faire aboutir 3 000 nouveaux logements publics d’ici 2024, c’est ce qu’a indiqué vendredi le député wallon Thierry Witsel, s’exprimant au nom du ministre du Logement, Pierre-Yves Dermagne, à l’occasion de l’inauguration de dix nouveaux logements publics à Trooz, en province de Liège.

Ces 10 nouveaux logements sont la concrétisation du plan d’ancrage communal 2016 de la commune de Trooz. Le code wallon du logement prévoit l’élaboration de plans d’ancrage communal voulant encourager les communes à atteindre 10% de logements publics sur leur territoire.

Des logements performants au niveau énergétique

Au-delà des caractéristiques architecturales jugées novatrices vis-à-vis de ce qu’on a l’habitude de voir dans le logement public, ces 10 nouveaux logements, implantés rue Franklin Roosevelt à Fraipont, présentent également des qualités en matière de performance énergétique. «Il s’agit de logements de grande qualité disposant par exemple d’un triple vitrage, ce qui est relativement rare dans le logement public. L’efficience thermique va faire en sorte qu’un ménage n’aura à payer que 350 à 400 euros par an pour sa production de chauffage. Ce qui est vraiment en adéquation avec les faibles revenus des locataires», souligne Michel Deffet, directeur-gérant du Foyer de la région de Fléron. «Dans le degré de finitions, ce sont des logements que l’on peut comparer avec des réalisations dans l’immobilier privé.»

Ces logements disposent d’une, deux, trois ou quatre chambres. Trois d’entre eux sont adaptés pour des personnes à mobilité réduite. Cinq logements sont déjà occupés et les cinq autres en passe de l’être. L’investissement s’élève à 1,35 million d’euros.

Le Foyer de la région de Fléron fait partie des sociétés de logements de service public du paysage wallon. Son parc locatif représente plus de 2 800 logements sur sept communes: Beyne-Heusay, Blegny, Chaudfontaine, Fléron, Olne, Soumagne et Trooz. Un projet de 10 logements est en finalisation à Soumagne tandis que neuf logements sont en cours d’aménagement au sein de l’ancienne caserne de Saive (Blegny). Un autre projet de six logements est également prévu à Olne.