Offensive turque en Syrie - Les Européens prudents sur l'annonce d'une trêve

(Belga) Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne se sont contentés de "prendre note", dans la nuit de jeudi à vendredi à leur sommet de Bruxelles, de l'annonce par la Turquie et les Etats-Unis d'une trêve dans les opérations militaires dans le nord-est de la Syrie.

Ils ont répété leur condamnation de cette opération unilatérale du président Erdogan et leur demande de retrait des troupes turques. Les Vint-Huit rappellent que les Etats membres "ont décidé d'interrompre les licences d'exportation d'armes vers la Turquie", une décision mise en oeuvre de manière variable selon les capitales. Quelques heures plus tôt, la Turquie avait accepté de suspendre son offensive et d'y mettre fin définitivement si les forces kurdes se retirent sous cinq jours des territoires visés, aux termes d'un accord arraché à Ankara par le vice-président américain Mike Pence. Le Conseil européen réaffirme également sa condamnation des "forages illégaux" de navires turcs voulant exploiter des ressources gazières et pétrolières en Méditerranée dans la zone économique exclusive de Chypre, Etat membre de l'UE. (Belga)