Quand il utilise une remorque agricole pour son propre compte, l’agriculteur est soumis au contrôle technique lors de la 1re mise en circulation de celle-ci.