Augmentation des entrées illégales dans l'UE en septembre

(Belga) Le nombre de détections d'entrées illégales dans l'Union européenne a augmenté de manière significative en septembre, la majorité des migrants suivant la route qui passe par l'est de la Méditerranée, ressort-il mercredi des statistiques de l'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes (Frontex).

Sur les routes migratoires principales, les arrivées ont progressé de 14% par rapport au même mois l'an passé, avec 17.200 traversées enregistrées. Mais en dépit d'une hausse constatée ces derniers mois, l'agence indique que la totalité des entrées illégales détectées a chuté à 88.200 lors des trois premiers trimestres de 2019, soit un recul de 19% par rapport à la même période l'an passé. L'augmentation entre le mois d'août et le mois de septembre résulte des arrivées sur les îles grecques principalement dans la mer Egée, selon Frontex. Plus de 11.500 ont été détectées sur cette route à l'est de la mer Méditerranée, soit 16% de plus que l'année passée en août. Au moins 1.041 hommes, femmes et enfants sont morts en tentant de traverser la Méditerranée depuis le début de l'année, selon le dernier bilan de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) communiqué début octobre. (Belga)