POLITIQUE

Agora tire au sort 6.000 foyers bruxellois: serez-vous invités à l’assemblée citoyenne?

POLITIQUE

Agora tire au sort 6.000 foyers bruxellois: serez-vous invités à l’assemblée citoyenne?

Agora tire au sort 6.000 foyers bruxellois: serez-vous invités à l’assemblée citoyenne?

Pepijn Kennis (à droite) est l’élu du parti Agora qui siège au Parlement bruxellois. Il y représentera l’assemblée tirée au sort de 89 citoyens, soit le nombre de députés. EdA - Julien RENSONNET

Le mouvement citoyen Agora a effectué son premier tirage au sort pour la composition de l’assemblée citoyenne bruxelloise. 6000 foyers ont été sélectionnés. Agora a fait son entrée au Parlement bruxellois avec un siège. Celui-ci est occupé par le député Pepijn Kennis, qui représentera l’assemblée sur les bancs politiques.

Le mouvement citoyen Agora a effectué mercredi le premier tirage au sort pour la composition de l’assemblée citoyenne bruxelloise, qui sera représentée par le député élu Pepijn Kennis au parlement bruxellois.

Le mouvement citoyen Agora a obtenu un siège au parlement bruxellois lors des élections régionales en mai dernier. «La démocratie est une notion assez abstraite qu’il convient de toujours questionner», estime Jean Rosenfeld, membre du mouvement citoyen, qui définit cette assemblée citoyenne comme «une sorte de laboratoire démocratique inédit en région de Bruxelles-Capitale». «Je travaille déjà à améliorer la participation citoyenne au sein du parlement et à l’inclusion de tous les Bruxellois dans la prise de décision, ce qui constitue mon second mandat», ajoute Pepijn Kennis, qui sera chargé de relayer les futures décisions de l’assemblée au parlement bruxellois.

6000 foyers

Ce sont 6.000 foyers qui ont été tirés au sort mercredi dans la base de données Urbis, qui renseigne l’ensemble des adresses de Bruxelles. Le programme aléatoire a été pondéré par la taille des bâtiments, afin de s’assurer que les personnes logeant dans des appartements aient autant de chances d’être sélectionnées que celles qui habitent dans des maisons unifamiliales.

Grâce à une équipe composée d’une centaine de bénévoles, 6.000 invitations seront distribuées aux adresses retenues lors du tirage. Les citoyens sélectionnés seront appelés à répondre à cette lettre en s’inscrivant en ligne ou par téléphone. Les organisateurs s’attendent à comptabiliser quelques centaines d’inscriptions, étant donné qu’ils estiment, sur base d’expériences antérieures similaires, qu’environ 3 à 7% des personnes invitées répondront à l’appel.

89 habitants au final

Un second tirage au sort sera alors effectué en prenant en compte l’âge, le genre et le niveau de formation, toujours dans l’objectif d’obtenir un panel pluriel représentatif de la diversité de Bruxelles. Au final, l’assemblée sera composée de 89 habitants.

Les membres sélectionnés se rencontreront pour la première fois fin novembre. Ils recevront alors des informations sur le déroulement de l’assemblée et sur le fonctionnement de la politique en Région de Bruxelles-Capitale. À partir de janvier, des réunions auront lieu tous les mois.

«L’assemblée que nous mettons en place sera un lieu de délibération et de confrontation entre des personnes d’horizons différents», souligne Kewan Mertens, membre du mouvement Agora. «C’est un lieu où les gens peuvent prendre des décisions ensemble pour leur ville». Florence Prudhomme, également membre d’Agora, remarque qu’ «aujourd’hui, les citoyens ne peuvent s’exprimer qu’en votant tous les cinq ans. Ils ont donc peu de contrôle sur ce qui se passe dans leur ville. Les décisions sont prises par l’élite des élus».

Agora tire au sort 6.000 foyers bruxellois: serez-vous invités à l’assemblée citoyenne?

Pepijn Kennis (à droite) est l’élu du parti Agora qui siège au Parlement bruxellois. Il y représentera l’assemblée tirée au sort de 89 citoyens, soit le nombre de députés. EdA - Julien RENSONNET

Le mouvement citoyen Agora a effectué son premier tirage au sort pour la composition de l’assemblée citoyenne bruxelloise. 6000 foyers ont été sélectionnés. Agora a fait son entrée au Parlement bruxellois avec un siège. Celui-ci est occupé par le député Pepijn Kennis, qui représentera l’assemblée sur les bancs politiques.

Le mouvement citoyen Agora a effectué mercredi le premier tirage au sort pour la composition de l’assemblée citoyenne bruxelloise, qui sera représentée par le député élu Pepijn Kennis au parlement bruxellois.

Le mouvement citoyen Agora a obtenu un siège au parlement bruxellois lors des élections régionales en mai dernier. «La démocratie est une notion assez abstraite qu’il convient de toujours questionner», estime Jean Rosenfeld, membre du mouvement citoyen, qui définit cette assemblée citoyenne comme «une sorte de laboratoire démocratique inédit en région de Bruxelles-Capitale». «Je travaille déjà à améliorer la participation citoyenne au sein du parlement et à l’inclusion de tous les Bruxellois dans la prise de décision, ce qui constitue mon second mandat», ajoute Pepijn Kennis, qui sera chargé de relayer les futures décisions de l’assemblée au parlement bruxellois.

6000 foyers

Ce sont 6.000 foyers qui ont été tirés au sort mercredi dans la base de données Urbis, qui renseigne l’ensemble des adresses de Bruxelles. Le programme aléatoire a été pondéré par la taille des bâtiments, afin de s’assurer que les personnes logeant dans des appartements aient autant de chances d’être sélectionnées que celles qui habitent dans des maisons unifamiliales.

Grâce à une équipe composée d’une centaine de bénévoles, 6.000 invitations seront distribuées aux adresses retenues lors du tirage. Les citoyens sélectionnés seront appelés à répondre à cette lettre en s’inscrivant en ligne ou par téléphone. Les organisateurs s’attendent à comptabiliser quelques centaines d’inscriptions, étant donné qu’ils estiment, sur base d’expériences antérieures similaires, qu’environ 3 à 7% des personnes invitées répondront à l’appel.

89 habitants au final

Un second tirage au sort sera alors effectué en prenant en compte l’âge, le genre et le niveau de formation, toujours dans l’objectif d’obtenir un panel pluriel représentatif de la diversité de Bruxelles. Au final, l’assemblée sera composée de 89 habitants.

Les membres sélectionnés se rencontreront pour la première fois fin novembre. Ils recevront alors des informations sur le déroulement de l’assemblée et sur le fonctionnement de la politique en Région de Bruxelles-Capitale. À partir de janvier, des réunions auront lieu tous les mois.

«L’assemblée que nous mettons en place sera un lieu de délibération et de confrontation entre des personnes d’horizons différents», souligne Kewan Mertens, membre du mouvement Agora. «C’est un lieu où les gens peuvent prendre des décisions ensemble pour leur ville». Florence Prudhomme, également membre d’Agora, remarque qu’ «aujourd’hui, les citoyens ne peuvent s’exprimer qu’en votant tous les cinq ans. Ils ont donc peu de contrôle sur ce qui se passe dans leur ville. Les décisions sont prises par l’élite des élus».