SOCIÉTÉ

Plus de 141 cambriolages chaque jour

Plus de 141 cambriolages chaque jour

L’automne et l’hiver sont des saisons plus propices aux cambriolages. ÉdA – 30531275472

Les voleurs sévissent toujours en Belgique. Même si le nombre de cambriolages continue de reculer.

L’an dernier, 51 617 cambriolages ont été recensés en Belgique, soit plus de 141 par jour. Un chiffre qui recule d’année en année mais qui demeure important. Les autorités ont donc décidé de sensibiliser une nouvelle fois les citoyens au travers de l’action «1joursans» (cambriolage).

Bonne nouvelle, le nombre de cambriolages est en baisse. En 2013, on recensait encore plus de 72 000 vols par an, selon les statistiques de la police fédérale. En cinq ans, le recul se monte à 28%.

«Cette baisse s’explique notamment par le développement de moyens de sécurisation de plus en plus efficaces. On pense en priorité aux alarmes, aux caméras de surveillance et aux systèmes de verrouillages mécaniques», affirme Thomas Gijs, responsable communication à la DG Sécurité et Prévention du SPF Intérieur.

 

Si le recul se confirme, la situation varie selon les provinces. On peut ainsi voir que celles du Hainaut (8 974 cambriolages) et de Liège (7 920) sont les plus touchées alors que le Luxembourg (1 062) est davantage épargné mais aussi… moins peuplé.

 

Au-delà de l’impact psychologique qu’il induit, le cambriolage touche aussi le portefeuille des victimes: les dégâts se chiffrent entre 3 000 et 4-5 000 euros. Les cambrioleurs ont en effet tendance à prendre tout ce qui s’emporte facilement: bijoux, tablettes, ordinateurs et smartphones.

Surveillance renforcée

Si les systèmes d’alarme peuvent dissuader les voleurs, le Partenariat Local de Prévention (PLP) peut aussi freiner les ardeurs des malfaiteurs.

«Il y en a 1 300 en Belgique, dont 256 en Wallonie. Il s’agit d’un système d’échange d’informations entre les citoyens, la police et les autorités qui existe depuis 2014, explique Thomas Gijs. Par exemple, un comportement suspect remarqué par votre voisin peut alerter la Ville dans le but de prévenir la population d’un danger. De son côté, la police effectue son travail pour éviter toute effraction.»