CYCLISME

Jelle Wallays s’offre un second bouquet sur Paris-Tours après un raid en solitaire

Jelle Wallays (Lotto Soudal) a remporté la 113e édition de Paris-Tours (1.HC), disputée dimanche sur 217 km entre Chartres et Tours.

Sorti en contre derrière le vainqueur sortant, Soren Kragh Andersen (Sunweb), à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée, Wallays a dépassé le Danois lorsque celui-ci a été victime d’une crevaison. Le coureur belge a alors fait la course seul en tête, allant chercher un second bouquet sur Paris-Tours après un premier succès en 2014.

Troisième en 2012 et 2017 et 2e l’an dernier, le Néerlandais Niki Terpstra (Total Direct Energie) doit cette fois encore se contenter d’un accessit: il est 2e à 29 secondes de Wallays, juste devant Oliver Naesen (AG2R La Mondiale), 3e à 30 secondes.

Le Français Arnaud Démare (Groupama-FDJ) a pris la 4e place à 36 secondes, tandis qu’Amaury Capiot (Sport Vlaanderen-Baloise) se classe 5e à 49 secondes.

Jelle Wallays, 30 ans, a décroché la 8e victoire de sa carrière, lui qui a notamment remporté À travers la Flandre en 2015, le GP Pino Cerami en 2016 et la 18e étape du Tour d’Espagne 2018.