FOOTBALL

VIDÉOS | Des Diables réalistes s’imposent sans forcer au Kazakhstan: ce qu’il faut retenir du match

Vainqueurs au petit trot au Kazakhstan (0-2), les Diables rouges poursuivent leur parcours sans faute dans le groupe I. Voici ce qu’il faut retenir du match.

Déjà solide leader de son groupe de qualification pour l’Euro 2020, la Belgique a une nouvelle fois fait le job dans un déplacement lointain et signe un 24 sur 24 historique.

Les troupes de Roberto Martinez n’ont jamais tremblé sur le synthétique et sous le toit de Nur-Sultan. Les Diables n’ont eu besoin que de deux accélérations pour inscrire les deux buts de la victoire.

La Belgique profite de ce succès pour conforter un peu plus son avance en tête de groupe avec six points d’avance sur la Russie, qui peut valider son ticket qualificatif à Chypre sur le coup de 18h. De son côté, Saint-Marin se déplace en Écosse.

VIDÉOS | Des Diables réalistes s’imposent sans forcer au Kazakhstan: ce qu’il faut retenir du match
Photo News

Les Diables Rouges joueront leurs deux dernières rencontres de qualification en novembre, le 16 à Saint-Pétersbourg face à la Russie dans la «finale» du groupe et le 19, à Bruxelles, contre Chypre.

Des Kazakhs plein d’enthousiasme en début de match

Portés par les encouragements des supporters locaux, les Kazakhs tentent de surprendre les Diables d’entrée en profitant de leur période de rodage sur le synthétique de Noursoultan. Heureusement pour les Belges, la frappe de Zukhov est bloquée par Alderweireld et celle de Fedin n’est pas cadrée.

Trois tirs cadrés, deux buts pour les Diables

Après dix premières minutes pleines d’enthousiasme côté visité, les Diables prennent petit à petit le contrôle du ballon, sans toutefois mettre la pression sur Nepogodov. Mais les Belges sont diablement efficaces et ouvrent le score sur leur première occasion du match. Bien lancé par Mertens, Praet centre pour Batshuayi qui ne tremble pas devant les buts (0-1). Les hommes de Roberto Martinez gèrent ensuite tranquillement leur avance et n’inquiètent plus Nepogodov avant la pause.

VIDÉOS | Des Diables réalistes s’imposent sans forcer au Kazakhstan: ce qu’il faut retenir du match
Photo News

Dès le retour des vestiaires, il suffit d’une accélération d’Hazard et d’une finition parfaite de Meunier pour doubler la mise sur le 2e tir cadré du match (0-2). Le défenseur du PSG signe ainsi son 7e but avec les Diables pour fêter sa 40e cap.

Deux crans au-dessus de leur adversaire du jour, les Diables multiplient les belles séquences de jeu sans parvenir à alourdir le score. Le troisième tir cadré ne fait pas mouche puisque Thorgan Hazard bute sur Nepogodov.

Dennis Praet décisif pour sa première titularisation

VIDÉOS | Des Diables réalistes s’imposent sans forcer au Kazakhstan: ce qu’il faut retenir du match
Photo News
Lui qui n’avait jusque-là joué que 73 minutes en équipe nationale, Dennis Praet a bien fêté sa première titularisation chez les Diables.

Le médian de Leicester a été décisif pour la première fois de sa carrière internationale en délivrant un assist parfait pour Michy Batshuayi sur l’ouverture du score. Le milieu de terrain de 25 ans a montré au sélectionneur national qu’il méritait également sa place dans le noyau des Diables en vue de l’Euro.

Vermaelen enchaîne au centre de la défense

VIDÉOS | Des Diables réalistes s’imposent sans forcer au Kazakhstan: ce qu’il faut retenir du match
Photo News
Alors qu’on pouvait penser que Boyata allait prendre la place de Vermaelen, le défenseur de Kobe a finalement été confirmé.

Ces derniers temps, Vermaelen avait plutôt tendance à jouer un match sur deux, lors des rassemblements. Il faut d’ailleurs remonter à l’Euro 2016, pour trouver la trace d’un enchaînement de deux matches, en si peu de temps, pour l’ancien Gunner, en match officiel. Il avait disputé deux matches amicaux de suite en novembre 2017, contre le Mexique puis le Japon.

La technique du match

Arbitre: Mazeika.

Buts: Batshuayi (0-1, 21e), Meunier (0-2, 54e).

Cartes jaunes: Batshuayi, Zhukov. Maliy, Witsel, Beysebekov.

BELGIQUE: Courtois; Alderweireld, Vermaelen (92e Mechele), Vertonghen; Meunier, Praet, Witsel; T.Hazard, E.Hazard, Mertens (78e Carrasco), Batshuayi (78e Benteke).

KAZAKHSTAN: Nepogodov; Marochkin, Maliy, Kerimzhanov; Shomko, Abiken, Zhukov (85e Zhangylyshbay), Beysebekov; Suyumbayev (61e Vorogovskiy), Islamkhan, Fedin (71e Pertsukh).

+ Relire notre direct commenté

QUALIFICATIONS EURO 2020 – GROUPE I

Les matches du dimanche:

Kazakhstan – BELGIQUE:

Chypre – Russie: 18h

Écosse – Saint-Marin: 18h

Le classement après 8 journées (sur 10): 1. BELGIQUE – 24 points (sur 24) 2. Russie – 18 points 3. Chypre – 10 points 4. Kazakhstan – 7 points 5. Écosse – 6 points 6. Saint-Marin – 0 points

Revivez les buts