article abonné offert

DINANT

Richard Fournaux: «Je ne tiendrai pas plus de deux mois»

Richard Fournaux: «Je ne tiendrai pas plus de deux mois»

Sur cette photo d’archives, datant du procès du casino, Richard Fournaux était bien plus jeune. Normal, le dossier a été ouvert en 1999, et l’homme politique en paye toujours les conséquences. Aujourd’hui, c’est sur le plan financier. Belga

Pendant qu’un avocat tente de lever la saisie conservatoire sur son salaire, le député provincial Fournaux (MR) est au bout du bout de ses ressources financières.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 30 des 535 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos