AGENDA

Sortir à Bruxelles ce week-end? Alimenterre, mon cher Watson

Sortir à Bruxelles ce week-end? Alimenterre, mon cher Watson

Les festival Alimenterre alerte sur les dérives que la mondialisation fait peser sur notre alimentation et sur le climat. Ça se passe à Bruxelles, mais aussi en Wallonie. Alimenterre

Si vous vous offrez une virée au resto ce week-end, votre appétit ne sera sans doute plus le même après un film du festival Alimenterre. Mais pour digérer l’inquiétude climatique, vous pouvez aussi boire une bière en circuit court. Concerts et joggings sont aussi au menu.

+ NOTRE RUBRIQUE | En panne d’idées sorties? N’oubliez pas de surfer dans notre rubrique agenda hebdomadaire qui vous conseille les meilleurs plans (culture, food, loisirs, familles…) pour vos week-ends bruxellois. Certains n’ont pas de date de péremption…

+ À FAIRE |Le «Smile Safari», premier «musée Instagram» de Belgique, a ouvert pour deux mois à Tour & Taxis. On l’a testé : voilà ce qu’on en ramène.

+ CE WEEK-END | C’est aussi ce week-end que se disputent les éliminatoires pour la Coupe du Monde de Tiramisu. C’est à City 2. On a rencontré Charlotte, qui a la recette pour gagner

+ ET AUSSI | Jusqu’en septembre 2020, l’Atomium propose une plongée immersive dans les peintures du grand maître flamand avec l’expo « Bruegel, a poetic experience ».

Bouffe et oxygène

Sortir à Bruxelles ce week-end? Alimenterre, mon cher Watson
Le film «Soyalisme» interroge sur l’hégémonie du soja dans l’élevage. Alimenterre
Faut-il continuer à manger des animaux? Quelles sont les semences du futur? Peut-on fabriquer du chocolat sans se mouiller? Le soja règne-t-il sur le monde? Autant de questions auxquelles tenteront de répondre les 7 films projetés au Festival Alimenterre 2019 tentent de répondre dès ce week-end à Bruxelles et en Wallonie jusqu’au 24 octobre. À l’heure où plus personne ne peut ignorer le réchauffement climatique, même ceux qui font semblant du mieux qu’ils peuvent, il devient en effet toujours plus capital de s’interroger sur les dysfonctionnements qui ont mené à la catastrophe annoncée. Ces docus engagés, tournés des cacaotiers de Colombie aux élevages industriels de Chine, des champs des USA aux étables du Mozambique, des vergers oubliés d’Angleterre aux Oasis du Maroc, sèment quelques graines d’espoir dans l’océan de destruction.

+ «Festival de films Alimenterre», à Bruxelles jusqu’au 13 octobre (Cinéma Galeries) puis à Arlon, Mons, Liège, LLN, Charleroi et Namur, programme complet et tickets en ligne

À la source de la bière

Sortir à Bruxelles ce week-end? Alimenterre, mon cher Watson
La Source
La Brasserie La Source porte désormais mieux son nom: Mathieu et Nina ouvrent ce 12 octobre leur « brewpub » dans le nouveau Be-Here, les anciens entrepôts Byrrh à Tour & Taxis. Ça veut dire que les pompes sont directement branchées sur les cuves. Ce qui rend la microbrasserie «la plus fraîche de Bruxelles». L’idée des brasseurs: vendre au maximum sur place, afin de limiter l’impact environnemental. Mais vous pourrez aussi repartir avec les bières qui vous plaisent le plus puisque l’encanneuse sera de service. Pour cette fête de lancement, 5 nectars sortiront des pompes et 7 autres seront dispos en cannettes. Des concerts, un DJ set, des food-trucks, du live-painting et des… tatoueurs permettront de faire glisser tout ça jusqu’à la nuit et plus tard. Épervier, rainette, pigeon, vipère, taupe…: toute une petite faune houblonnée est annoncée.

+ LIRE AUSSI | La microbrasserie bruxelloise La Source prend son envol avec l’Épervier : « mes levures “brett”, ce sont mes petits animaux »

+ «La Source – Brewery & Bar Opening», ce samedi 12 octobre dès 12h au Be-Here, rue Dieudonné Lefèvre 4 à 1020 Bruxelles

Musique de chambre à part

Sortir à Bruxelles ce week-end? Alimenterre, mon cher Watson
Artonov
Hôtel de Ville de Saint-Gilles, Maison Autrique, Les Ateliers des Tanneurs, Halles Saint-Géry, Hôtel Métropole ou CAB: voilà les lieux à part où résonneront les concerts du 5e festival Artonov ce week-end. Le concept, terriblement séduisant, ne change pas: inviter les musiciens, danseurs et chorégraphes dans des hauts lieux art nouveau ou art déco, étendus cette année à d’autres architectures remarquables. Nouveauté: une «création pour cuisinier, 4 musiciens et 100 convives». Ou comment renforcer encore l’impression que certains chefs sont devenus des artistes. On retiendra pour notre part la sortie familiale au marché des Tanneurs, transformée en virée culturelle: violoncelle, clavecin, ténor et comédien s’y donnent la réplique pour une mise en musique de «Peau d’Âne». Le texte de Perrault y sera dit complet, comme la halle marollienne à n’en pas douter.

+ «Festival Artonov», jusqu’au 13 octobre 2019 partout dans Bruxelles. Programme complet et réservation en ligne

Il court il court, le canal

Sortir à Bruxelles ce week-end? Alimenterre, mon cher Watson
La Brussels Canal Run permet aux kets de courir sur 1km. Brussels Canal Run

La Brussels Canal Run en sera à sa 5e édition ce week-end et garde son caractère d’unique jogging à longer les eaux traversant la capitale de part en part. L’idée de départ reste valable: emmener les sportifs dans les anciens quartiers industriels de Molenbeek et Anderlecht, d’une écluse à l’autre. Vos baskets vous guideront donc en bordure des abattoirs, du centre de recyclage RecyK ou du COOP, impressionnante usine reconvertie en pôle d’info sur le canal, pour déboucher sur le bassin de Biestebroeck puis sur les quais arborés où mouillent les bateaux. Trois parcours sont dispos: 4, 9 et 13km, ce dernier imposant de parcourir les deux autres à la suite. Et puis, il y a aussi la «Kids Run» de 1km pour faire goûter à vos kets les joies de la course à pied. Pour participer ou encourager les joggeurs, le détour vous offrira quoiqu’il arrive une jolie promenade familiale le long du canal.

+ «Brussels Canal Run», ce samedi 12 octobre au départ de la porte de Ninove, 10€/4, 9 ou 13km, 3€ pour la Kids Run, dès 14h au quai de Mariemont 16 à 1080 Molenbeek

Capitale Afrique

Sortir à Bruxelles ce week-end? Alimenterre, mon cher Watson
Bruxelles/Africapitales
«Bruxelles construit une identité de capitale hyper-diversifiée: 184 nationalités composent sa mosaïque et l’on y retrouve les 54 pays d’Afrique, mais également de nombreux afro-descendants de plusieurs continents»: sur ce constat, le tout nouveau festival «Bruxelles/Africapitales» s’implante aux Halles de Schaerbeek. L’idée est de faire dialoguer Africains, Bruxellois et «Afroxellois», soit les membres des nombreuses diasporas. Des très sérieuses conférences sont prévues, mais aussi des tablées festives, un marché des créateurs, des concerts, du théâtre, une expo, du ciné documentaire et des ateliers pour enfants. De quoi se convaincre avec la comédienne Bwanga Pilipili que «Bruxelles, ne serait que marais sans ses gens!»

+ «Bruxelles/Africapitales», jusqu’au 24 octobre aux Halles de Schaerbeek, prix variables, programme complet sur le site des Halles


Nos dernières videos