NETHYS

Muriel Targnion démissionnera ce vendredi de sa présidence

Muriel Targnion démissionnera ce vendredi de sa présidence

EDA

Elle ne se sentait pas «sous pression», mais Muriel Targnion, dont la démission de la présidence du conseil d’administration d’Enodia était demandée par Écolo et le PTB, n’a pas résisté. Elle jettera l’éponge ce vendredi.

Muriel Targnion, la présidente du conseil d’administration d’Enodia, nous avait dit, en interview ne pas se sentir «sous pression». Mais les administrateurs Écolo et PTB de l’intercommunale liégeoise avaient demandé sa démission avant le début du conseil d’administration de ce jeudi après-midi.

On a appris que la bourgmestre de Verviers avait finalement décidé de jeter l’éponge, et d’abandonner son fauteuil présidentiel dès la clôture de l’assemblée générale extraordinaire de Nethys, qui, ce vendredi, doit nommer de nouveaux administrateurs de la société, et parachever ou confirmer le licenciement de son management: Stéphane Moreau; le directeur financier, Pol Heyse; le patron de VOO et administrateur-délégué des Éditions de l’Avenir, Jos Donvil; ainsi que Frédéric Van der Schoor et Bénédicte Bayer, directrice générale.

Muriel Targnion doit aussi avoir perdu la confiance des administrateurs étiquetés socialistes d’Enodia. Lesquels n’avaient manifestement pas apprécié sa défense, envers et contre tout, du management de Nethys, en ouverture du conseil d’administration de ce mardi.