RUGBY

Deux matchs de la Coupe du monde de rugby annulés en raison du typhon Hagibis

Deux matchs de la Coupe du monde de rugby annulés en raison du typhon Hagibis

(photo prétexte) AFP

Deux matchs de la Coupe du monde de rugby programmés samedi, Nouvelle-Zélande/Italie et Angleterre/France, ont été annulés par les organisateurs en raison du typhon Hagibis qui doit toucher en fin de semaine la mégalopole de Tokyo.

«Il serait extrêmement irresponsable de mettre en danger les équipes, les supporters, les bénévoles et autres membres du personnel de la compétition durant ce qui est annoncé comme un typhon de forte intensité», a expliqué Alan Gilpin, le directeur de la compétition. «En conséquence, nous avons pris la décision d’annuler certains matches afin de garantir la sécurité de toutes les personnes impliquées. C’est la meilleure chose à faire, et nous avons en cela l’appui de l’ensemble des parties concernées, y compris les équipes.»

Il s’agit de la première annulation de matches de l’histoire de la Coupe du monde de rugby, épreuve créée en 1987.

En cas d’annulation, le règlement prévoit que le match est considéré comme nul (score 0-0). Chaque équipe se voit accorder deux points au classement.

En conséquence, dans le groupe B, la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud sont qualifiées pour les quarts de finale, les All Blacks terminant à la première place. L’Italie est éliminée.

Dans le groupe C, l’Angleterre devance la France, toutes deux étant déjà qualifiées avant le match.

Une autre rencontre, Japon-Écosse, programmé dimanche à Yokohama, est également sous la menace du typhon. Cette rencontre sera décisive dans la course à la qualification pour les quarts de finale dans le groupe A. La décision n’a pas encore été prise pour ce match.

En revanche, le match Irlande-Samoa, prévu également samedi à Fukuoka a été maintenu, comme la rencontre Australie-Géorgie, vendredi à Shizuoka.

Le typhon Hagibis, l’un des plus puissants des dernières décennies dans la région, devrait toucher ce week-end une large partie du Japon, où sont programmés plusieurs matchs de la Coupe du monde de rugby ainsi que le Grand Prix de F1 du Japon sur le circuit de Suzuka, situé au sud-ouest de Tokyo.

«La Fédération internationale de l’automobile (FIA), la Formule 1, le circuit de Suzuka et la Fédération japonaise de l’automobile surveillent de près le typhon Hagibis et son impact potentiel sur le Grand Prix de F1», assure un communiqué conjoint jeudi. «Tous les efforts sont faits pour minimiser les perturbations du programme de la Formule 1, mais la sécurité des fans, des concurrents et de tout le monde sur le circuit de Suzuka reste la priorité absolue».