BELGIQUE

Accidents impliquant des camions: le nombre de morts a doublé en Wallonie, trois provinces particulièrement touchées

Accidents impliquant des camions: le nombre de morts a doublé en Wallonie, trois provinces particulièrement touchées

Percutée par un camionneur, cette voiture avait pris feu avec le conducteur à bord. Cet accident avait eu lieu à l’époque sur l’E411 (photo d’archives). ÉdA

Un crash impliquant un camion a (encore) perturbé la circulation ce matin, sur l’E19. Le plan d’urgence communal a été déclenché. Avant-hier, un jeune a perdu la vie à Saint-Vith. En Wallonie, les accidents mortels impliquant des poids lourds ont doublé.

Les accidents impliquant des poids lourds se multiplient ces derniers temps. La ville de Mons a dû déclencher le plan communal d’urgence ce mercredi matin à la suite d’un crash sur l’E19. Un camion ADR – transport de produits dangereux – a embouti des travaux à Maisières et a perdu un liquide inflammable. L’autoroute a été fermée dans les deux sens. Pas plus tard qu’avant-hier, c’est un jeune de 19 ans qui perdait la vie du côté de Saint-Vith, à la sortie de l’autoroute, percuté par un camionneur alors que l’automobiliste avait la priorité.

Les derniers chiffres montrent une augmentation du nombre de tués dans les accidents impliquant des camions.

Constat interpellant: il y a eu pratiquement deux fois plus d’accidents mortels impliquant des camions en Wallonie au premier semestre 2019, si l’on compare avec la même période en 2018. 31 durant les six premiers mois de l’année contre 16 un an plus tôt.

Trois provinces préoccupantes

«Trois provinces sont particulièrement touchées par la hausse du nombre de tués: le Luxembourg, le Brabant wallon et Liège», précise Benoit Godart, le porte-parole sécurité routière de l’institut VIAS.

Alors qu’en Brabant wallon, on n’avait pas eu à déplorer le moindre mort dans un accident impliquant un poids lourd lors des six premiers mois de l’année 2018, cinq personnes ont perdu la vie lors du premier semestre 2019. Dans les provinces de Liège et Luxembourg, la situation est préoccupante également : on passe de trois à huit tués pour la première citée et de deux à neuf pour la seconde.

C’est également dans le Brabant wallon (+70 %) et dans le Luxembourg (+22 %) que l’on constate la plus importante hausse en termes d’accidents « corporels ». Dans le Hainaut, on enregistre la plus forte baisse (-13 %).

Si le nombre de tués dans un tel contexte a sensiblement augmenté durant le premier semestre, les accidents corporels n’ont que légèrement progressé en Wallonie, passant de 263 à 265 cas.

Des accidents «trois fois plus graves»

D’emblée, le porte-parole sécurité routière de l’institut VIAS a précisé que « plus d’un accident sur trois impliquant un poids lourd a lieu sur autoroute » et que « ce sont en général des accidents trois fois plus graves, en raison de la masse en présence ».

Autre constat posé par Benoit Godart, dans six cas sur dix, « le camion emboutit l’arrière d’un autre véhicule ».