My Hotel, nouveau 4 étoiles qui ouvrira fin novembre

«L’Avenir Verviers» a visité, en avant-première, le futur établissement de luxe construit en bord de Warche.

La réception laisse entrevoir le bar à vin, lui-même situé à l’entrée de l’espace restaurant, son espace lounge et sa terrasse donnant sur la Warche. Quelques pas supplémentaires permettent de pénétrer dans un couloir duquel s’échappent les douces vapeurs de l’espace wellness, ainsi qu’un sentiment de plénitude dégagé par les chambres aménagées au rez-de-chaussée. Le My Hotel Malmedy, c’est un établissement 4 étoiles installé à deux pas du Moviemills, quelque peu en retrait par rapport à la rue Devant les Grands Moulins.

Son imposant chantier a débuté à l’été 2018. Et il touche à sa fin. «L’ouverture est prévue fin novembre. La date précise sera communiquée un mois à l’avance», annonce Marie Boutet, chargée de communication. D’ici plusieurs semaines, les belles promesses se matérialiseront donc, remplaçant les travaux qui, actuellement, laissent surtout entrevoir béton et pierre en lieu et place de l’environnement décrit en introduction.

À quoi ressemblera l’hôtel, qui a nécessité un investissement de 15 millions d’euros? L’Avenir Verviers a effectué le tour du propriétaire en compagnie de Valérie China, directrice générale passée notamment par le Van der Valk Liège ainsi que le R Hôtel de Remouchamps, et Marie Boutet.

Trois styles de chambre

My Hotel Malmedy comprendra 84 chambres, dont 4 familiales et 7 suites (parmi lesquelles une suite familiale), réparties sur plusieurs étages.

Les prix, pour une My Room (chambre «classique»), devraient osciller entre 130 et 150 euros. Pour une suite, grande de 45 à 68 m2, «il faudra compter 100, 150 euros supplémentaires», indique Valérie China.

Un espace wellness

Installé au rez-de-chaussée, le wellness proposera aux clients de l’hôtel une piscine intérieure chauffée, un sauna et un hammam (d’une capacité de dix personnes) ainsi que trois cabines de soins (sur réservation).

Une restauration de qualité

Toujours au rez, le restaurant bistronomique pourra servir jusqu’à 150 couverts. «La cuisine sera française et régionale: il nous tient à cœur d’avoir des fournisseurs et des produits du coin», souligne Valérie China.

L’expérimenté chef Lionel Richard, auparavant dans un établissement hôtelier spadois bien connu, sera aux manettes.

Du sport

Une petite salle de fitness, avec quatre machines dernier cri, sera accessible aux clients. De même que des vélos à assistance électrique. «Ceux qui viennent pour rouler se déplacent avec leur propre matériel. Ces e-bikes seront à destination de Monsieur et Madame tout-le-monde qui souhaitent simplement profiter d’une petite promenade», précise Marie Boutet.

Pour joindre l’hôtel (informations, réservations): +32 80 78 00 00 et info@myhotel.be.