FESTIVAL

Nuits du Beau Tas: plus court, mais avec du... catch féminin!

Nuits du Beau Tas: plus court, mais avec du... catch féminin!

La chanteuse-danseuse Sofia Kakouri et le contrebassiste Peter Jacquemyn (le 12 octobre, en ouverture). -

La 7e édition des Nuits du Beau Tas intitulée «D comme désir» (en référence à l’abécédaire du philosophe Gilles Deleuze) aura lieu dans divers lieux bruxellois, du 12 au 20 octobre.

Une durée plus courte, mais l’éclectisme de la programmation de ce festival totalement alternatif (et assez fauché, car peu soutenu ni subsidié) est maintenu avec.... du catch féminin en ouverture le 12 octobre (au Lac), accompagné du contrebassiste improvisateur Peter Jacquemyn et de la virevoltante chanteuse/danseuse Sofia Kakouri.

- Le 14 octobre au Magasin 4, on pourra voir l’iconoclaste punk blues de l’Américain Bob Log 3 qui risque de mettre le feu à cette salle alternative mythique.

- Le 15 octobre, au Café central, on pourra écouter la bassiste liégeoise Farida Amadou qui a récemment accompagné le guitariste Thurston Moore de Sonic Youth et le sulfureux groupe belge punk Cocaïne Piss.

- Le 16 octobre, au Fly studio, on pourra assister au concert d’enregistrement du duo lyrico contemporain Quasi Una Fantasia sur le label pointu Sub Rosa, dont la notoriété est mondiale!

- Le même soir, on pourra entendre le clarinettiste Ben Bertrand qui a joué récemment au Broadcast Festival de l’Ancienne Belgique.

- Le 17 octobre, le Café central accueillera Charles Bullen, le guitariste-claviériste-chanteur du groupe culte anglais de la fin des années 70 This Heat pour un set solo expérimental très attendu.

- Le 18 octobre, Le Lac sera investi par la chanteuse Francoiz Breut, ex-égérie de Dominique A, qui poursuit une carrière solo toute en délicatesse.

Cette soirée verra aussi la création d une chorégraphie par la jeune danseuse Anastasia Guevel lors d une conférence sur le « D comme désir» de l’abécédaire du philosophe Gilles Deleuze… «la pensée en mouvement?».

- Le 19 octobre, au Studio Thor, on redécouvrira la musique contemplative de deux grands compositeurs du XXe siècle à savoir Luigi Nono et Giacinto Scelsi par un jeune trio à cordes issu du master gantois du réputé Ensemble Ictus!

- Le 20 octobre le Labokube accueillera pour la clôture du festival le trio rock féminin bruxellois Pega qui balade toute sa fougue créative depuis quelques mois sur les scènes alternatives du pays.

Infos sur la page Facebook : Nuits du Beau Tas

«Beau tas», «Mochetés»....Tendance, les festivals railleurs?

Si les Nuits du Beau Tas, créées par Pierre-Jean Vrancken, un ancien du… Botanique, ont déjà sept années, elles trouvent une sorte d’écho avec la création à Namur des premières «Mochetés soniques» (du 17 au 20 octobre), sorte de réponse railleuse aux «Beautés soniques» (alias les Boso), festival musical namurois plus routiné et se tient en plusieurs endroits fin de ce mois.

Dans les deux cas, on retrouve un esprit frondeur, des moyens dérisoires, des lieux insolites, et une programmation proposant de l’alternatif... encore plus alternatif que celui des manifestations visées!

À lire https://www.lavenir.net/cnt/dmf20190930_01387326/mochetes-sceniques-l-alternatif-au-beau-fixe