BELGIQUE

Ces vélos volés à Waremme, Florennes et Eghezée au cœur d’un trafic international

Ces vélos volés à Waremme, Florennes et Eghezée au cœur d’un trafic international

ÉdA

Le procès à l’encontre de huit membres d’une bande suspectée d’avoir volé des vélos onéreux en Belgique avant de les envoyer en Roumanie sera traité à partir du 3 décembre devant le tribunal correctionnel de Bruxelles.

Une quinzaine de vols avaient été recensés entre le 13 mars 2017 et le 16 décembre de la même année. La bande, aux ramifications roumaines et moldaves, mettait la main sur des vélos de course ou des «mountain-bikes» de marque, parvenant à constituer un butin dont la valeur cumulée s’élève à 500 000€.

L’organisation a été démantelée début 2018 par la police judiciaire fédérale de Hal-Vilvorde. Un premier vol de vélos avait été constaté à Kampenhout au printemps 2017 avant que d’autres ne se produisent à Beernem, Wetteren, Eghezée, Waremme, Beringen, Florennes, Diest, Lebbeke et Grammont. Les cambriolages avaient lieu les week-ends. Les auteurs utilisaient des camionnettes louées ou en volaient une afin de pouvoir transporter leur butin.

Début 2018, la police judiciaire fédérale a interpellé cinq suspects et a pu déterminer l’identité d’un des chauffeurs de bus qui avait acheminé les deux-roues en Roumanie et celle du receleur présumé. Il s’agirait du gérant d’un magasin de vélos de Piatra Neamt, dans le nord du pays.

Au printemps 2018, deux enquêteurs belges ont pu récupérer sur place une partie du butin et en mai 2019, la chambre du conseil de Bruxelles renvoyait finalement huit personnes devant le tribunal correctionnel. Il s’agit notamment du commanditaire, originaire de Moldavie, de quatre hommes qui commettaient les vols, du chauffeur roumain et du propriétaire du magasin.