JUDICIAIRE

Ils refourguaient les vélos de luxe volés en Roumanie: une bande devant la justice

Ils refourguaient les vélos de luxe volés en Roumanie: une bande devant la justice

(Illustration) BELGA

Ils dévalisaient des vélocistes pour refourguer des montures de luxe en Roumanie: une bande de voleurs de vélos devant la justice.

Huit personnes comparaîtront à partir de mardi devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. Elles sont soupçonnées d’avoir entre le 13 mars et le 16 décembre 2017 commis 15 braquages chez des détaillants de vélos. Les voleurs ont emporté des vélos de course et des mountainbikes pour une valeur totale d’environ 500.000 euros.

Les vols ont été commis dans des magasins de Kampenhout, Beernem, Wetteren, Eghezee, Waremme, Beringen, Diest, Lebbeke, Grammont et Florennes.

Quatre vélos volés à Florennes ont été retrouvés le 22 décembre 2017. Les suspects avaient emballé les cycles et les avaient envoyés par bus en Roumanie.

La police judiciaire fédérale a perquisitionné quatre adresses le 16 janvier 2018, à Wemmel, Laeken, Jette et Koekelberg, et interpellé cinq personnes. Trois d’entre elles ont été mises sous mandat d’arrêt. L’une des perquisitions a aussi permis de mettre la main sur trois vélos de luxe. Les enquêteurs ont pu ensuite, notamment via l’identité d’un des chauffeurs de bus ayant acheminé les vélos en Roumanie, identifier l’individu ayant réceptionné les vélos, l’exploitant d’un magasin de cycles à Piatra Neamt, au nord de la Roumanie.

56 vélos de course

Des perquisitions ont été menées au printemps 2018 dans ce dernier magasin et au siège central de la compagnie de bus. Deux vélos de luxe ont été retrouvés dans l’appartement de l’exploitant de la boutique de Piatra Neamt. Son magasin abritait par ailleurs plusieurs vélos d’origine suspecte. Certains se sont révélés provenir du vol du commerce de Wetteren et de celui de Waremme. Au total, 56 vélos de course de marque Cannondale, Trek, Merida, Specialized, Scott, Pinarello, Willier, Cube et Orbea ont été saisis.

Une partie du butin a été rapatriée en Belgique en juillet 2018.

Sont renvoyés en correctionnelle le commanditaire moldave et chef présumé de l’organisation criminelle, quatre exécutants et le chauffeur de bus ayant acheminé les vélos volés en Roumanie, ainsi que le propriétaire du magasin de Piatra Neamt.