Dix articles pour nos abonnés à ne pas manquer

Dix articles pour nos abonnés à ne pas manquer

EdA

L’autonomie alimentaire: entre réalité et utopie; Opération musclée à Louvain-la-Neuve: «Certains ont eu le visage écrasé contre le sol, d’autres ont été traînés»; son nouveau jeu fait déjà le buzz aux USA... Voici une sélection des articles réservés à nos abonnés à découvrir ce mardi 8 octobre.

1

L’autonomie alimentaire: entre réalité et utopie 

Le Réseau de consommateurs responsables (RCR) namurois envisage de «faire ceinture»… sans pour autant restreindre. C’est de ceinture alimentaire dont il est ici question. Le concept promeut une consommation articulée autour du circuit ultracourt. Son but ultime étant d’arriver à l’autonomie alimentaire, soit que l’ensemble de la population d’un territoire puisse se nourrir de denrées provenant d‘exploitations locales.

Le projet est sur les rails à Liège, à Charleroi et à Tournai. Sous l’impulsion du RCR et d’Inter-Environnement, la réflexion s’amorce aussi à Namur. Une réunion de lancement s’est tenue la semaine dernière, en présence de 35 participants et partenaires. L’occasion de partager les premiers constats liés à la réalité namuroise. 

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

2

Nethys: responsables, les administrateurs? 

Y a-t-il une reponsabilité qui pèse sur les épaules des administrateurs, dans le dossier Enodia-Nethys? 

On a posé la question à l'avocat Luc Oger.

«Attention à cette notion» de décharge aux administrateurs, prévient-il. 

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

3

Son nouveau jeu, «Black Angel», fait déjà le buzz aux USA 

Le jeu était attendu avec impatience. Il est sorti aux États-Unis en août, a débarqué dans le reste du monde en septembre. Et déjà, on se l’arrache. «Black Angel» est un jeu de plateau et de stratégie, lancé par Alain Orban (Nandrin), Sébastien Dujardin (Tournai) et Xavier Georges (Namur), tous les trois ingénieurs de formation.

Le trio n’en est pas à son premier coup d’essai. Leur jeu Troyes avait créé la surprise en 2010 et s’est écoulé à 60 000 exemplaires, devenant une référence dans le milieu et cumulant les prix et récompenses.

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

4

TV, frigo, lave-linge… enfin plus durables? 

L’UE allège votre note énergétique avec une écoconception qui devrait aussi allonger la durée de vie de vos appareils.

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

5

La Petite maison blanche expulsée: «On a vu 30 RoboCop débarquer» 

Même s’ils se doutaient qu’ils seraient expulsés de la Petite maison blanche, située à côté du lac de Louvain-la-Neuve, les occupants ne s’attendaient pas à un tel dispositif policier.

«Quand on a vu que les négociations étaient dans une impasse, on a refusé de sortir et la police est intervenue. On a vu une trentaine de RoboCop de la police fédérale débarquer avec leurs boucliers et leurs matraques. C’était disproportionné. J’étais choqué. Certains ont eu le visage écrasé contre le sol, d’autres ont été traînés. C’était assez brutal, indique l’un des membres du collectif de la maison blanche. Lorsqu’ils sont entrés dans la maison, un policier a jeté une bouteille de bière et une chaise dans notre direction, en courant vers nous.

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

6

L’explosion de Liège devant la justice 

Hier, la chambre des mises en accusation de Liège a entamé l’examen du dossier de l’explosion de Liège. Pour rappel, dans la nuit du 26 au 27 janvier 2010, une violente explosion due à une fuite de gaz a eu lieu dans l’immeuble situé au numéro 18 de la rue Léopold à Liège.

Les parties civiles souhaitent le renvoi devant le tribunal de plusieurs personnes dont Willy Demeyer, le bourgmestre de Liège. 

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

7

Easi, l’entreprise de l’année 2019 

La société Easi de Nivelles a été élue «L’Entreprise de l’Année» 2019. Easi a été choisie parmi Dufour, John Cockerill et Trendy foods par un jury professionnel composé de figures proéminentes du monde de l’entrepreneuriat belge.

Salvatore Curaba, CEO de la société, a reçu le prix des mains d’Elio Di Rupo, le ministre-Président du Gouvernement wallon. Easi succède ainsi à Easyfairs, le lauréat de 2018.

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

8

ROMAN | « L’humanité tient grâce à la culpabilité »  

«Je voulais regarder la culpabilité comme un moteur positif et nécessaire. Elle est indispensable à l’être humain. Si on se sent coupable, cela s’imprime dans notre conscience et va rejaillir de manière positive. Quelqu’un qui a mal agi va faire preuve, quelque temps après, de générosité. Il va avoir un comportement que, sans cela, il n’aurait pas eu.»

Le héros des «Guerres intérieures» tente de racheter un mauvais choix qui le culpabilise. Valérie Tong Cuong pénètre au cœur de l’âme humaine.

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

9

Basket: Emma Meesseman est à un match de son premier titre en WNBA 

«Le coach me demande de prendre mes shoots, je les ai pris, je suppose qu’il est content», plaisantait Emma Meesseman au micro d’ABC après la deuxième victoire de Washington Mystics en finale des play-off de WNBA, le championnat américain de basket-ball. Comment ne pas être un coach heureux quand on possède dans ses rangs une joueuse intérieure aussi complète que notre internationale…

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

10

BD | Silvio, leur meilleur despote  

Xavier Dorison et Félix Delep signent et modernisent une remarquable adaptation de «La ferme des animaux» en BD. Une œuvre qui sonne juste et de façon universelle.

+ À DÉCOUVRIR ICI