article abonné offert

WALCOURT

À peine rentrée du Congo, Évelyne Bocquet part au Brésil

À peine rentrée du Congo, Évelyne Bocquet part au Brésil

Évelyne Bocquet au centre des habitants du village de Besombo, au Congo. Évelyne Bocquet

Bio-ingénieure, Évelyne Bocquet a étudié l’utilisation traditionnelle des plantes médicinales durant trois mois, au Congo.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 28 des 521 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?