article abonné offert

ATHLÉTISME

«Il faudra aller plus vite à Tokyo»

«Il faudra aller plus vite à Tokyo»

Kevin Borlée a couru son 400 mètres en 44.2 sec, soit à peine un dixième moins vite que le dernier relayeur américain. Photo News

Jacques Borlée estime que ses Tornados ont fait la course parfaite à Doha. Mais il vise encore mieux aux JO de Tokyo.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 33 des 472 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?