MOBILITÉ

Ce mardi, levez le pied: environ un conducteur contrôlé sur 40 se fait avoir lors des marathons contre la vitesse

Ce mardi, levez le pied: environ un conducteur contrôlé sur 40 se fait avoir lors des marathons contre la vitesse

Les radars seront de sortie jusqu’à mercredi matin. © Reporters -François Pera

Les polices fédérale et locales organisent ce mardi et mercredi un nouveau marathon contre la vitesse excessive. Les derniers chiffres nous apprennent que de nombreux conducteurs se font encore avoir.

Des contrôles de la vitesse seront menés intensivement à travers tout le pays durant 24 heures, entre ce mardi 8 octobre dès 6 h et le mercredi 9 octobre à la même heure, a annoncé la police.

«Avec cette campagne, nous voulons améliorer la sécurité sur nos routes, en collaboration avec nos partenaires, afin de réduire davantage le nombre de victimes d’accidents», a déclaré Koen Ricour, directeur de la police fédérale de la route.

Lors du 11e marathon contre la vitesse excessive, qui a eu lieu au début du mois d’avril dernier, la vitesse de plus d’un million de véhicules a été contrôlée, dont 29.450 (soit 2,71%) roulaient trop vite.

Les résultats des derniers marathons contre la vitesse excessive tournent autour des mêmes chiffres. Le pourcentage de conducteurs en infraction oscille autour de 2,5% depuis la 7e édition des marathons, en avril 2017, lors de laquelle le nombre de contrôles avait fortement augmenté (voir graphique ci-dessous).

Depuis lors, on peut donc dire qu’un conducteur contrôlé sur quarante se fait prendre pour vitesse excessive. Les chiffres d’avant avril 2017 étaient plus élevés, mais les contrôles moins nombreux, donc sans doute plus ciblés.

En moyenne, environ 80 automobilistes se font également retirer leur permis de conduire durant l’opération. Le record avait été atteint en avril 2016, avec 158 conducteurs privés de permis.

Un seul conseil pour demain donc: levez le pied.