ASSISES DU HAINAUT

Meurtre de Jean-Claude Libiez à Roisin: cinq hommes et une femme seront jugés pour vol avec meurtre

Meurtre de Jean-Claude Libiez à Roisin: cinq hommes et une femme seront jugés pour vol avec meurtre

Image d’illustration Belga

Le procès de cinq hommes et une femme, poursuivis pour un vol avec meurtre, a débuté lundi devant la cour d’assises du Hainaut à Mons.

Les faits s’étaient déroulés la nuit du 20 au 21 octobre 2016 dans la ferme de Beaumont, à Roisin. Jean-Claude Libiez est décédé après avoir été atteint par un coup de feu.

Le procès a débuté sur un débat au sujet des auditions de certains témoins car Franz Pottiez, premier accusé, est absent pour raisons médicales. Son cas a été disjoint par la cour. Le Borain, atteint d’une maladie grave, est soupçonné d’être l’organisateur de cette attaque à main armée.

La nuit du 20 au 21 octobre 2016, vers 1h30 du matin, deux hommes armés sont entrés par effraction dans la ferme de Beaumont à Roisin, exploitée par la famille Libiez. Proche de la frontière, cette ferme vendait du tabac, objet du vol. Des coups de feu ont été tirés lors de l’attaque. Les frères Bernard et Jean-Claude Libiez ont été touchés par des balles. Jean-Claude est décédé. Bernard a été admis à l’hôpital dans un état grave. Leur mère était en état de choc.

En l’absence de Franz Pottiez, comparaissent Loïc Harvengt (détenu), Josué Krier (détenu), Torino Dubois (détenu), Brondon Kempfer (détenu), Thomas Audin (détenu sous bracelet électronique) et Sylvie Cuelle (libre).

Le procès, présidé par Annick Jackers à la suite de la récusation de Jean-François Jonckheere en novembre 2018, est prévu pour une durée de trois semaines.