Cette année encore, la récolte des Vergers d’Ohey a été fructueuse. Véronique et son équipe ont bossé d’arrache-pied pour proposer aux habitants de la région des fraises 100% made in Ohey.

Il faut dire qu’avec l’expérience, Véronique a appris à tirer le meilleur de ses vergers. Il y a une trentaine d’années, Véronique et son mari Philippe ont l’idée de se lancer dans la culture de fraises: «À l’époque, mon mari travaillait dans un verger. On a commencé par des fraises puis on a rajouté des pommiers.» Aide-comptable de formation, Véronique s’est réorientée et s’est découvert une nouvelle passion. «Cela m’a tout de suite plu. En plus cela me permettait de rester à la maison près des enfants.» Si au début il ne s’agissait que d’une activité complémentaire, les Vergers d’Ohey se sont développés pour devenir ce qu’ils sont aujourd’hui. Véronique dispose entre un et deux hectares de terrain pour ses plantations. Les fraises sont cultivées en hors-sol: «les fraisiers sont dans des bacs de terreaux en hauteur. De cette façon, les fruits sont moins pénibles à ramasser et le goût ne change pas.» Pour la cueillette, les Vergers d’Ohey font confiance à des gens de la région: «nous avons des saisonniers qui viennent 6 mois par an, mais ils viennent tous des environs.» Si l’envie de tester les fraises d’Ohey vous prend, rendez-vous sur place le mercredi de 14 à 18 h et les samedis de 9 à 17 h. Véronique vous l’assure, si vous venez acheter au magasin, les fraises seront fraîchement coupées du matin de manière à garder tout son goût. Les Vergers d’Ohey favorisent également le circuit court et mettent leurs produits à disposition de certains commerces de la région, comme la boucherie Geo’frais à Ohey ou chez Tirtiaux Fruits à Andenne.

Les Vergers d’Ohey Rue Monseigneur Lamy 160 085 61 22 53 – 0474 22 16 73