Proximag

Du bois dont on fait les dentelles

Du bois dont on fait les dentelles

ÉdA

Julien Feller est un sculpteur très doué, originaire de Messancy. Depuis ses études à Saint-Luc (Tournai), il poursuit ses recherches sur le travail du bois et ses créations personnelles. Découvrez son parcours et son travail.

Julien a certainement beaucoup appris pendant ses études et ses stages aux États-Unis et en Angleterre. Mais, son travail du bois reflète également un excellent feeling car le rendu de ses créations est impressionnant de précision. Vous avez peut-être déjà vu ses réalisations en exposition en Belgique ou au Luxembourg. Diplômé de l’Institut Saint-Luc à Tournai et lauréat de Vocatio 2019, le jeune sculpteur poursuit son travail du bois avec passion. Après 6 mois dans la cave de ses parents, il a, à présent, son propre atelier à la Cour d’Or à Martelange où il crée des dentelles. Ses premières œuvres se sont inspirées de l’art floral et des dentelles de Bruxelles. Toujours en pleine recherche historique et scientifique, il s’intéresse à percer les secrets des grands maîtres ornemanistes et micro-sculpteurs du XIVe siècle pour produire des œuvres pérennes. Aujourd’hui, il invente ses propres motifs et sculpte de la lingerie féminine en trompe-l’oeil sur un bois dense, idéal pour les détails délicats (le buis). Il travaille cette essence à l’aide d’un outil de précision qu’il a créé lui-même: il mesure quelques dixièmes de millimètres et lui permet de réaliser les détails les plus fins. Sa « lingerie» est en sortie officielle à l’occasion du concours de l’ASBL YSA Frécinaux au Centre culturel de Rossignol avant de partir pour une exposition à Los Angeles durant le mois d’octobre.

Suivez ses projets et créations sur www.julienfeller.com