Le village de Fraiture (Sprimont) domine la vallée de l’Amblève et un peu de l’Ourthe. Si on y compte moins de 500 habitants, il s’y passe souvent quelque chose.

En effet, des associations culturelles et sportives notamment y sont très actives. C’est le cas du Comité de Recherches Historiques à propos de Fraiture sur Amblève, le CRHIFA. En 2013, quelques habitants ont eu la bonne idée de se pencher sur des documents récoltés de part et d’autre. Et de réfléchir à ce qu’ils pourraient en faire. Ils se sont alors plongés dans la collection des «Échos de Comblain», périodique édité par l’imprimeur Émile Detaille. Une vraie mine d’or! C’est ainsi qu’est né le CRHFA. En 2014 déjà, une exposition particulièrement intéressante, bien documentée et fort bien présentée, était organisée par le comité qui voulait faire profiter de ses recherches aux villageois mais aussi à bien des habitants de communes voisines. Le Thème, Fraiture 94 14 44 traitant de la Révolution française (la bataille de Sprimont 1894, la guerre de 14-18 et la Résistance en 40-44). L'année suivante l’expo était consacrée à la bataille de Sprimont avec notamment un superbe panorama reconstitué et des visites sur les lieux de la bataille. En 2016, c’était la mise en valeur de l’église Saint-Nicolas avec deux peintures de l’école liégeoise. En 2017, la présentation de l’école du village et la sortie d’un livre. Un an plus tard, une exposition des œuvres de trente artistes du village. Enfin, en septembre dernier la mise en valeur de quatre bâtiments, illuminés, la ferme Martin-Malherbe, l’église, la maison de la famille Bosch (ancien presbytère) et la maison de la famille Halflants (ancienne Cour de justice). Une exposition faisait aussi découvrir de nombreux documents.