Depuis qu’il est tout petit, Jérémy a toujours rêvé d’avoir sa propre exploitation. Après ses études, il a décidé de concrétiser ce rêve en l’alliant avec une autre de ses passions: les chevaux.

«Je me suis lancé dans une exploitation maraîchère locale qui produit des légumes cultivés de manière raisonnée et avec l’aide de Ginday, une jument de trait brabançonne.» Ginday a 7 ans. Et, on peut dire qu’elle remplace le tracteur! C’est avec elle que Jérémy réalise les entretiens des sols, avec elle qu’il laboure ou encore avec elle qui affine la terre. «Le travail du sol à l’aide de la traction animale est un retour aux sources nécessaire afin de garantir le respect du sol, de la biodiversité et de notre environnement. L’utilisation du cheval diminue le tassement du sol, ce qui apporte une aération favorable au développement de la vie animale et provoque une meilleure dégradation de la matière organique.» Jérémy n’a pas choisi au hasard sa jument. Elle connaissait déjà le secteur. «Elle avait travaillé dans les serres, elle sait donc ce qu’on attend d’elle. Ce qui est comique, c’est qu’elle me guide parfois, moi qui suis un peu novice.» Grâce à tout ce travail, Ginday et Jérémy cultivent des légumes. Il y a des salades, des poireaux, des carottes, des courgettes, des petits pois, des céleris, des betteraves, etc. En tout, une quarantaine de légumes sont cultivés sur 25 ares. Les récoltes sont vendues directement chez lui. «J’ai la conviction qu’on doit revenir à une alimentation saine et transparente. Savoir ce qu’on a dans notre assiette pour mieux manger c’est très important. Et c’est ce que je recherche ici.»

Le Jardin de Ginday chemin de Casteau, Casteau 0489 57 03 33 www.ginday.be