Le FC Ellezellois vit, cette année, sa 50e saison et obtiendra à l’issue de cette dernière, le titre de royal afin de saluer son demi-siècle d’existence.

«À l’époque, il n’y avait pas de club dans le village, rappelle le président Jean-Noël Deramee. Le club est né sous l’impulsion de la maison de jeunes d’Ellezelles qui a proposé à ses membres qui fréquentaient d’autres clubs de la région ou qui pratiquaient simplement le football en loisir de se regrouper dans une équipe.»Après une année de compétition, le club décide de s’affilier à l’Union belge en 1969, et obtient le matricule 7465. «Pendant plusieurs années, les joueurs ont dû pratiquer le football dans des conditions qui n’étaient pas les plus optimales. Le terrain n’était pas de grande qualité, et les vestiaires avaient été aménagés dans une roulotte… Mais, au début des années 80, l’administration communale a souhaité développer un complexe sportif dans lequel des installations pour le club de football ont été prévues.»Ces nouveaux terrains permettent au club de se développer, et à son équipe première d’envisager des montées à l’échelon provincial supérieur. «Elle atteindra la 2e provinciale avant de retomber à la fin des années 90 en 4e provinciale. Actuellement, elle évolue en 3e provinciale. À côté de cette équipe première, nous avons réussi à développer une équipe féminine et une cellule de jeunes afin de favoriser la formation au football, dès 5 ans.» Le club est d’ailleurs toujours prêt à accueillir de jeunes footballeurs dans ses diverses équipes. «Cette année, nous avons aussi lancé un cours de psychomotricité pour les enfants de 3 à 4 ans. C’est important de former les jeunes joueurs afin de pouvoir les faire évoluer jusqu’à notre équipe première, mais surtout, et avant tout, de leur permettre de prendre du plaisir en pratiquant du sport et du foot!»