MOTO GP

MotoGP: bataille épique entre Quartararo et Marquez, qui gagne en Thaïlande et empoche son 6e titre

MotoGP: bataille épique entre Quartararo et Marquez, qui gagne en Thaïlande et empoche son 6e titre

Marc Marquez a battu Fabio Quartararo dans le dernier tour pour empocher son 6e titre MotoGP et 8e au total. AFP

VIDÉOS | L’Espagnol Marc Marquez a conquis un 6e titre mondial MotoGP en remportant le Grand Prix moto de Thaïlande devant le Français Fabio Quartararo à l’issue d’une lutte intense.

L’Espagnol Marc Marquez (Honda) a conquis un 6e titre mondial MotoGP dimanche en remportant le Grand Prix moto de Thaïlande devant le Français Fabio Quartararo (Yamaha-SRT) à l’issue d’une lutte intense.

Marquez, 26 ans, a assuré en beauté son 6e titre en catégorie reine, le 8e avec les catégories Moto2 et Moto3. C’est son quatrième titre consécutif. Quant à Quartararo, parti en pole position, il a encore échoué à remporter une première victoire pour sa saison inaugurale en MotoGP mais s’affirme à 20 ans comme l’un des meilleurs pilotes actuels du plateau.

Les deux pilotes ont dominé la course, Quartararo menant jusqu’au dernier tour mais Marquez arrivant à le passer avant la ligne d’arrivée pour terminer avec 171/1000e d’avance. C’est la 2e fois cette saison, après le GP de Saint-Marin à Misano mi-septembre, que l’Espagnol chipe au Français la victoire dans les derniers mètres.

«Je voulais gagner la course, le championnat n’avait pas d’importance. Fabio allait vraiment très vite mais j’ai étudié ses trajectoires et je l’ai passé», a déclaré le champion espagnol.

Sitôt après sa victoire il a attrapé un drapeau «World Champion» pour son tour d’honneur et a changé son casque habituel pour un autre, noir et or, portant une couronne de lauriers et le numéro 1.

«Je suis heureux. Je ne peux pas dire grand-chose. Je me suis battu jusqu’au dernier tour et j’ai tout essayé. Je suis vraiment content du résultat et elle va bientôt arriver», a affirmé pour sa part Quartararo en évoquant sa première victoire en MotoGP.

L’Espagnol Maverick Vinales (Yamaha) a terminé 3e.

Moto 2: le demi-frère de Rossi l’emporte

L’Italien Luca Marini (Kalex), parti en quatrième position sur la grille de départ, a remporté la course Moto2 du Grand de Thaïlande, la 15e des dix-neuf manches du championnat du monde, dimanche à Buriram sur le circuit Chang International. L’Espagnol Alex Marquez (Kalex), auteur de la pôle samedi, qui a terminé cinquième, préserve son avance au championnat du monde à quatre courses de la fin de la saison. La deuxième place est revenue au Sud-Africain Brad Binder (KTM), qui a ainsi signé un sixième podium en huit courses.

Marini, demi-frère du champion MotoGP Valentino Rossi, a dominé la course en prenant la tête peu après le départ et en creusant rapidement un écart s’établissant à l’arrivée à plus de deux secondes.

Il remporte à 22 ans sa deuxième victoire en Moto2 après le Grand Prix de Malaisie 2018. Elle lui permet de remonter à la sixième place du classement provisoire du championnat.

Derrière, la bataille a été rude pendant toute la course entre Binder et les Espagnols Iker Lecuona (KTM), Alex Marquez et Augusto Fernandez (Kalex). C’est le premier nommé qui est finalement monté sur la deuxième marche du podium devant Lecuona.

Alex Marquez, deuxième en début de course, a ensuite dû marquer le pas, la forte chaleur et l’humidité régnant sur la piste de Buriram usant pneus et pilotes.

Il préserve toutefois son avance au championnat à quatre épreuves de la fin de la saison avec 40 points d’avance sur son nouveau dauphin Fernandez, et 44 sur Binder, qui avait remporté le précédent GP en Aragon.

L’Espagnol Jorge Navarro (Speed Up), deuxième au championnat avant l’épreuve thaïlandaise, n’a pu faire mieux que dix-septième dimanche, et tombe à la cinquième place du classement provisoire derrière le Suisse Thomas Lüthi (Kalex), septième de la course dimanche.

Prochain rendez-vous au Japon, le 20 octobre à Motegi.

Moto3: sur le podium à 17 ans

L’Espagnol Albert Arenas (KTM) a remporté dimanche la course Moto3 du Grand Prix de Thaïlande, la 15e des dix-neuf manches du championnat du monde. L’Italien Lorenzo Dalla Porta (Honda) a quant à lui réalisé la bonne opération au championnat, en prenant la deuxième place sur le circuit Chang International.

Arenas a franchi la ligne d’arrivée avec 231/1000e d’avance sur Dalla Porta, et 322/1000e sur son compatriote Alonso Lopez (Honda) après une lutte acharnée dans les derniers tours.

Il s’agit du premier podium dans la catégorie pour Alonso Lopez, 17 ans.

«Cela a été une très bonne course pour moi, je me suis battu tout du long», a affirmé, après l’arrivée, Arenas, 22 ans, qui remporte ainsi sa troisième victoire en Moto3, mais la première cette saison, et occupe désormais la treizième place au championnat.

Le principal adversaire de Dalla Porta au championnat, l’Espagnol Aron Canet (KTM), a perdu beaucoup de points après avoir été impliqué au 8e tour dans une chute avec le Japonais Tatsuki Suzuki (Honda) et le Britannique John McPhee (Honda).

Le Sud-Africain Darryn Binder (KTM), qui effectuait une impressionnante remontée dans le peloton, a écopé d’une pénalité pour son implication dans l’accident. Il a fini vingtième.

L’Italien Tony Arbolino (Honda), troisième au championnat avant l’épreuve thaïlandaise, n’a pu faire mieux que dixième après avoir ressenti une douleur à la main droite pendant la course, le contraignant à ralentir.

Alors qu’il ne possédait que deux points d’avance sur Canet en arrivant à Buriram, Lorenzo Dalla Porta en repart avec 22.

Prochain rendez-vous au Japon, le 20 octobre à Motegi.

Nos dernières videos