MONS

Chantier de l’E19-E42: circulation libérée entre Maisières et Obourg

Chantier de l’E19-E42: circulation libérée entre Maisières et Obourg

Sofico

La moitié du chantier de réfection de l’E19-E42 entre Jemappes et Obourg sera libérée ce samedi. Toutes les bandes de circulation sont désormais accessibles entre Maisières et Obourg.

À partir de ce samedi 5 octobre, la moitié du chantier visant à réhabiliter l’autoroute E19-E42/A entre Obourg et Jemappes (environ 11,5 km) en direction de la France, sera libérée. Il sera ainsi à nouveau possible de circuler selon des conditions habituelles de circulation sur l’autoroute entre Obourg et Maisières et ce dans les deux sens de circulation.

Après avoir libéré il y a quelques semaines les voies vers Bruxelles entre Maisières et Obourg, c’est à présent les voies vers la France qui seront libérées ce samedi sur ce même tronçon.

L’aire de Bois du Guard, en direction de la France, sera également partiellement à nouveau ouverte à partir de ce samedi.

Les travaux continuent entre Nimy et Jemappes

Sur l’autoroute entre Nimy et Jemappes, le chantier se poursuivra. La circulation s’effectuera toujours sur deux voies dans les deux sens de circulation avec une vitesse limitée à 70 km/h.

L’objectif est de libérer ce tronçon autoroutier avant la fin de cette année 2019 et d’achever le chantier dans le courant du 1er semestre 2020, en poursuivant alors uniquement le travail sur les ouvrages d’art, ne touchant plus que quelques tronçons ponctuels.

Vers la France, la sortie 23 bis et l’accès 23 bis «Nimy» restent fermés. L’objectif est de les rouvrir avant la fin de cette année 2019.

Sur la N6, sous l’échangeur de Nimy, les aménagements réalisés sur la nationale pour maintenir la circulation sous l’autoroute pendant le travail sur le pont supportant l’autoroute ainsi que le rond-point provisoire réalisé à l’intersection de la nationale et de la rue de la Lanterne resteront en place jusqu’à l’ouverture des sorties et accès n° 23 «Nimy» vers la France.

?Dans l’échangeur de Jemappes (connexion R5 à E19-E42), les usagers en provenance du R5 ne pourront toujours pas gagner directement l’E19-E42-A7 vers la France.

Un chantier d’ampleur inédite

Pour rappel, le chantier a débuté en décembre dernier. Les voies de l’autoroute en direction de la France ont été complètement détruites et sont refaites à neuf. La fondation, voire parfois la sous-fondation a été remplacée, jusqu’à 80 cm de profondeur.

Les bretelles sont également rénovées, tout comme les 9 ponts inférieurs sur lesquels reposent l’autoroute et un pont supérieur surplombant l’autoroute. Le système d’égouttage et les panneaux antibruit renouvelés. L’aire autoroutière de Bois du Gard est également réhabilitée.

Depuis sa création dans les années 70, cette portion d’autoroute n’avait pas encore fait l’objet de réhabilitation en profondeur. Il s’agit du dernier tronçon de l’E19/A7 à devoir faire l’objet d’une réhabilitation en profondeur.

Ces travaux, financés par la SOFICO, représentent un budget d’environ 49 millions€ HTVA.


Nos dernières videos