article abonné offert

Kevin Borlée critique Sebastian Coe

Dès lundi, on ne dira plus IAAF mais World Athletics. La fédération internationale va changer de nom. «Si ses dirigeants en profitaient pour revenir à la raison, ce serait bien», suggère un athlète, souhaitant garder l’anonymat.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 38 des 240 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos