Valorisation des produits wallons et exportations parmi les priorités de Willy Borsus

Willy Borsus effectuait jeudi sa première visite officielle en tant que nouveau ministre wallon de l'Agriculture à la ferme des filles de Schalenbourg, à Donceel (province de Liège). Après un échange avec les deux exploitantes, il a visité le domaine agricole et présenté les quatre axes majeurs qu'il souhaite suivre en matière d'agriculture durant cette législature.

Le ministre s'est exprimé sur les axes majeurs, inscrits dans la déclaration de politique régionale en matière d'agriculture. Il a donc insisté sur quatre points qui seront essentiels pour les cinq années à venir.

Tout d'abord, il souhaite ramener du revenu dans l'activité agricole. "Pour qu'il y ai du revenu, il faut qu'il y ait plus de valeur ajoutée par rapport aux produits. Il faut donc soutenir la transformation et la valorisation de ces produits", développe Willy Borsus.

Le second axe soutenu par le ministre est le développement de certaines filières, qui ne sont pas assez présentes en Belgique. La ferme de Schalenbourg met déjà cet axe en pratique puisque les deux agricultrices possèdent, entre autres, un élevage ovin. Or, la production belge représente 13 à 14% de la viande de mouton consommée dans le pays.

La valorisation des produits wallons et leur exportation est également au programme. Dans cet axe, la commerce de proximité a une place centrale. "Le commerce extérieur faisant partie de mes attributions, j'ai déjà demandé à l'Awex (Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers, NDRL.) de soutenir de façon prioritaire la valorisation de notre agroalimentaire, de nos produits en général", a poursuivi Willy Borsus.

Le quatrième axe soutenu et pointé du doigt par les exploitantes de la ferme lors de la visite, est la simplification administrative. S'il a précisé qu'il ne savait pas "faire de miracles", le ministre wallon s'est engagé à passer en revue toutes les formalités administratives avec les secteurs concernés, afin de déceler celles qui sont superflues. Le but est d'arriver à des proportions raisonnables en termes d'exigence administrative ainsi que dans le contrôle administratif.

Willy Borsus a également mis l'accent sur l'importance de réconcilier le milieu agricole et les citoyens. Il faut, d'après lui, mieux faire connaître du grand public ce secteur d'activité.

La visite de la ferme des filles de Schalenbourg n'est pas une coïncidence, puisque cette exploitation familiale d'agriculture raisonnée correspond à plusieurs des ces axes soutenus Willy Borsus. C'est notamment le cas du grain, qu'elles transforment pour produire leur propre farine.

Nos dernières videos