POLITIQUE

Du changement en Flandre

La Flandre a un nouveau gouvernement. Trois partis politiques se sont mis d’accord sur les mesures à mettre en place dans les cinq prochaines années. Ils annoncent quelques gros changements.

C’est Jan Jambon qui sera le nouveau chef de gouvernement en Flandre. Son équipe réunit trois partis politiques: la N-VA, l’Open-Vld et le CD&V. Ils se sont mis d’accord sur un programme de mesures à prendre.

Ce programme compte 300 pages. On ne peut pas tout détailler, bien sûr. Mais il y a quelques décisions qui marquent des fameux changements.

Le vote ne sera plus obligatoire

Les Flamands ne seront plus obligés de voter aux élections communales et provinciales, annoncent les représentants des trois partis au pouvoir. C’est un des gros changements dans le système électoral. Dans le reste du pays, le vote reste obligatoire.

Au travail!

Le nouveau gouvernement flamand veut créer 120 000 emplois supplémentaires. Il veut pousser les demandeurs d’emploi à trouver plus vite du travail. Quand ils deviendront chômeurs, nos voisins flamands auront trois mois pour suivre une procédure d’accompagnement spéciale pour chercher activement un travail. Si, au bout de deux ans, ils n’ont pas encore décroché de boulot, ils devront faire un «service communautaire» (travailler pour la société sans être payés). Des mesures sont prises pour augmenter les plus bas salaires (sommes d’argent reçues pour son travail).

Plus dur pour les nouveaux arrivés en Flandre

S’installer pour vivre en Flandre sera plus difficile. On exigera un niveau de connaissance du néerlandais plus élevé. Il faudra 180€ pour suivre le parcours d’intégration (une sorte de formation où l’on apprend l’histoire et le fonctionnement de la Belgique et de la Flandre, les bonnes pratiques, la géographie...), qui est obligatoire + 180€ pour passer l’examen de ce parcours d’intégration. Les conditions seront plus sévères pour avoir droit à un logement social (logement moins cher, prévu pour les personnes qui ont peu d’argent) et à la protection sociale flamande (remboursement de soins de santé pour des maladies de longue durée): il faudra être sur le territoire depuis dix ans.

Environnement

Le nouveau gouvernement flamand veut agrandir ses surfaces boisées et doubler, d’ici dix ans, sa production d’énergie éolienne (avec le vent) et solaire.

Le gouvernement flamand veut réduire de 80%, d’ici 2050, sa production de gaz carbonique (un des gaz responsables du réchauffement climatique).

Sortir d’Unia

Le gouvernement flamand ne participera plus au financement (donner de l’argent) d’Unia, le centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme. Unia a souvent pointé du doigt des situations, des paroles ou des décisions de la N-VA qui étaient racistes ou qui ne respectaient pas l’égalité des chances entre les individus. La Flandre coupe les ponts avec ce centre et créera son propre centre d’études sur ces domaines.

Les trois partis ont cinq ans pour tenter d’appliquer ce programme. Certaines décisions font débat.

Le sondage de la semaine