RUGBY

Victoire bonifiée mais laborieuse du XV de France sur les États-Unis

Victoire bonifiée mais laborieuse du XV de France sur les États-Unis

AFP

Le XV de France, auteur de cinq essais, a décroché un succès bonifié mais laborieux sur les États-Unis 33 à 9, confortant ses chances d’accéder aux quarts de finale de la Coupe du monde, mercredi à Fukuoka.

Onze jours après leur succès sur l’Argentine (23-21), les Français, qui ne menaient que de trois points (12-9) à l’entame des 20 dernières minutes, ont fait la différence en fin de match, où ils ont inscrit trois de leurs cinq essais.

Après une entame de match convaincante, ponctuée par deux essais de Huget (6) et Raka (24), à la suite de jeux au pied très bien dosés de Camille Lopez, le XV de France est retombé dans certaines approximations.

Les États-Unis ont ainsi réussi à faire déjouer les Bleus, gênés par la pression adverse dans les mêlées ouvertes ainsi qu’en défense.

Et les Bleus, s’ils n’ont jamais été menés, ont vécu une deuxième période crispante jusqu’aux troisième et quatrième essais, libérateurs, inscrits coup sur coup par Gaël Fickou (67e, 19-9) et Baptiste Serin (70e). Face à des «Eagles» laminés par les Anglais en ouverture (45-7) mais qui ont manqué de souffle six jours plus tard.

Le XV de France a multiplié les imprécisions (18 ballons perdus!) et s’est de nouveau montré indiscipliné (10 pénalités mais 8 à la mi-temps), comme face à l’Argentine. Et comme face aux Pumas, il a souffert en conquête (une pénalité contre) jusqu’à l’entrée en jeu de sa première ligne titulaire et a été bougé sur les ballons portés, offensifs et défensifs. Heureusement, la fin est venue sauver les apparences.

La catastrophe industrielle d’une défaite comme celle subie face aux Tonga lors du Mondial-2011 (19-14) a été évitée.

Pour son prochain match, le XV de France affrontera les Tonga, dès dimanche à Kumamoto, avant le dernier match de poule contre l’Angleterre, le 12 octobre à Yokohama.

En cas de succès lors des deux derniers matches, les Bleus seront assurés de terminer en tête de la poule A.

En cas de défaite face aux Anglais, leur sort dépendra en partie du résultat du match Angleterre-Argentine, samedi à Tokyo.

Les États-Unis se déplaceront quant à eux le mercredi 9 octobre à Kumagaya pour affronter l’Argentine avant de conclure dimanche 13 octobre face aux Tonga.

Nos dernières videos