CORRIDA

PHOTOS | David Frison, patron de la kermesse

L’Ampsinois a mené de bout en bout les quatre tours de la corrida de la kermesse de Bois-et-Borsu. Joyeuse fin d’un week-end de kermesse.

C’est inhabituel mais c’était bien ce lundi soir que les joggeurs de la région étaient attendus à Bois-et-Borsu pour la corrida de la kermesse. Un événement qui venait ponctuer le week-end de fête dans le village et qui surfe également sur le succès du jogging du mois de mai et ses 1 000 joggeurs de moyenne.

Au menu de la soirée, deux ou quatre boucles dans la campagne du village avec une petite côte pour user les jambes des participants. Des participants qui étaient plus nombreux que l’année dernière, malgré une météo capricieuse, avec une augmentation de 104 à 134 classés pour cette édition.

Parmi les têtes d’affiche de la soirée, l’inévitable David Frison s’est montré le plus rapide pour boucler les quatre passages sur la ligne. «Cela s’est super bien passé, lance-t-il, tout sourire, sur la ligne d’arrivée. J’ai démarré sur un bon rythme en suivant les premiers du 5 kilomètres. Ce n’était pas toujours facile dans le noir au fil des tours mais je n’ai rien lâché de toute la course.» L’Ampsinois a devancé d’une petite seconde Adrien Vincent qui a suivi la foulée du vainqueur du jour sans prendre l’initiative de le dépasser sur la ligne.

Courir un lundi soir, ce n’était pas plus compliqué qu’un autre jour pour David Frison. «Je n’ai pas couru hier (NDLR: lire dimanche) et je n’avais pas envie de m’entraîner tout seul ce lundi. Je suis donc venu jusqu’à cette corrida.» Une neuvième victoire cette saison pour le vétéran, de quoi confirmer une année réussie, également concrétisée par des victoires dans les différents classements des challenges. Pour la suite de l’année, David Frison pense déjà à ses objectifs à venir. «Le 20 octobre, j’irai au semi-marathon d’Amsterdam puis il y aura un peu plus de trails, notamment pour préparer la prochaine édition du Dernier Homme Debout.»

Du côté des dames sur la grande distance, c’est Maude Demoitié qui s’est largement montrée la plus rapide, signant un Top 15 au général.

L’ambiance conviviale a visiblement été appréciée ce lundi soir à Bois-et-Borsu. Si l’assistance est évidemment bien moindre que pour le jogging des deux provinces, l’épreuve était tout autant appréciée. De quoi augmenter le nombre de participants pour la prochaine édition? Peut-être, mais le but n’est certainement pas là pour cette corrida festive.