article abonné offert

«Pour l’instant, c’est top!»

C’est Quentin Winberg qui résume le nirvana actuel à Estaimbourg: «On avait confiance en les gens qui ont signé mais il fallait voir si la mayonnaise allait prendre au niveau collectif.