MANGER

Le meilleur chocolatier bruxellois est Jérôme Grimonpon, le meilleur wallon est Ariqua Denis

Le meilleur chocolatier bruxellois est Jérôme Grimonpon, le meilleur wallon est Ariqua Denis

Jérôme Gimonpon a été récompensé du titre de meilleur chocolatier bruxellois 2020 par Gault&Millau «tant pour la qualité que l’originalité de ses produits chocolatés». Jérôme Grimonpon via Facebook

Les meilleurs chocolatiers de Bruxelles et de Wallonie sont désormais connus. En tout cas pour ce qui concerne l’avis du Gault&Millau. Il s’agit de Jérôme Grimonpon, à Uccle, et de Ariqua Denis, à Andenne.

Le meilleur chocolatier de Bruxelles est Jérôme Grimonpon, basé à Uccle, selon Gault&Millau qui présentait pour la quatrième année son guide des Chocolatiers. Un artisan par Région a été primé ce lundi: Ariqua Denis à Andenne pour la Wallonie et Joost Arijs à Gand pour la Flandre.

Le guide recommande, sur base de dégustations effectuées en toute indépendance, 88 chocolatiers en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg, pour 130 magasins, soit 25 adresses de plus que l’an dernier.

Le meilleur chocolatier bruxellois est Jérôme Grimonpon, le meilleur wallon est Ariqua Denis
Jérôme Grimonpon (à g.), Ariqua Denis (au centre) et la représentante de Joost Arijs ont été récompensés par le guide Gault&Millau consacré au chocolat. BELGAONTHESPOT

«Quasiment partout comme une référence»

«Notre chocolat s’impose quasiment partout comme une référence. Les chocolatiers belges doivent leur réputation internationale à la créativité sans borne qui met à l’honneur notre chocolat. Il est enthousiasmant de voir combien de jeunes talents passionnés ont trouvé leur voie dans ce métier ces dernières années, souvent même en autodidactes. La quête de produits de base de qualité joue un rôle toujours plus important pour beaucoup, comme ailleurs en gastronomie», souligne Gault&Millau.

Jérôme Gimonpon a été récompensé du titre de meilleur chocolatier 2020 par Gault&Millau «tant pour la qualité que l’originalité de ses produits chocolatés». «Je suis très très très fier de cette reconnaissance. J’espère encore des années vous faire plaisir», a indiqué l’artisan sur sa page Facebook.

Quant à Ariqua Denis, il transforme des chocolats provenant d’Équateur, de Madagascar et du Brésil en «pralines particulièrement raffinées et originales. Sa gamme est encore en pleine évolution et comprend en moyenne quelque 25 pralines, notamment avec des garnitures de ganache à la framboise ou de gingembre, une ganache au chocolat noir à 71% d’Équateur et le dernier-né: ‘Caramel croquant’, un mélange de caramel au beurre au sel de Guérande et de praliné à l’ancienne. Le goût subtil et complexe, et la qualité de ses pralines ont convaincu notre jury», souligne encore le guide.