BRUXELLES

Des gaffes et des dégâts: trop abîmée, la statue de Gaston Lagaffe ne reviendra pas boulevard Pachéco

L’iconique col roulé vert du rond-point Pachéco s’est détricoté: la statue de Gaston Lagaffe qui indiquait le Musée de la BD est trop abîmée pour être réparée. Mais une autre sculpture pourrait arriver là-haut.

Ce n’était sans doute pas la statue la plus visitée de Bruxelles: coincé entre un vertigineux escalier piéton et une autoroute urbaine servant souvent de parking à autocars, Gaston Lagaffe était descendu de son piédestal au début 2019. Objectif: remise en état. Depuis, le rond-point du boulevard Pachéco paraissait moins drôle.

Eh bien il se fait que l’iconique col roulé vert ne retrouvera pas son socle: Gaston Lagaffe, son chat et son cactus ne sont pas réparables. C’est ce qu’annonce La Capitale ce 28 septembre. La Ville avait déboulonné le gaffeur l’hiver dernier, car son délabrement devenait dangereux pour les passants se risquant au selfie avec lui.

Des gaffes et des dégâts: trop abîmée, la statue de Gaston Lagaffe ne reviendra pas boulevard Pachéco
Gaston était placé en haut d’un escalier menant à la discrète rue des Sables et au CBBD. Google Street View
Mais la statue n’est pas propriété de Bruxelles: depuis les années 90, elle fait en effet partie des collections du CBBD, le Centre Belge de la Bande Dessinée, dont elle indiquait la direction depuis le sommet de la rue des Sables. L’institution confirme à nos confrères que Gaston ne sera pas soigné. Le CBBD ajoute que Gaston n’avait pas été sculpté spécifiquement pour le boulevard Pachéco mais pour un événement d’un géant belge de la grande distribution organisé au Heysel. C’est ensuite que la Ville a désigné le rond-point comme terrain d’atterrissage.

Du bleu?

Celui-ci ne restera pas vide: avec l’aide de la Région bruxelloise, le CBBD compte y inviter à nouveau un héros de BD. Qui ne sera pas nécessairement la créature de Franquin: «les personnages les plus connus des étrangers sont Tintin et les Schtroumpfs». Et on sait combien l’emplacement sert de signal vers le musée dédié au 9e art, où se pressent plus de 85% de visiteurs étrangers.

En connaissant les complications inhérentes à toute négociation avec Moulinsart, qui vient encore de faire supprimer sa fusée à damier rouge de l’affiche célébrant les 30 ans du CBBD, et connaissant par ailleurs les amitiés liant Ville et Région aux lutins de Peyo, il nous semble plus plausible de voir le rond-point Pachéco se teinter de bleu. Mais on prévient: «ça ne sera pas pour tout de suite».

Des gaffes et des dégâts: trop abîmée, la statue de Gaston Lagaffe ne reviendra pas boulevard Pachéco
Le CBBD espère voir un autre héros remplacer le gaffeur de Franquin: signé Peyo ou Hergé? Google Street View