CYCLISME

IMAGES | Le Danois Mads Pedersen remporte des Mondiaux de cyclisme dantesques

Sous une pluie battante, le Danois Mads Pedersen a remporté le championnat du monde de cyclisme sur route dans le Yorkshire. Huitième, Greg Van Avermaet termine premier belge.

Le Danois Mads Pedersen a remporté les Mondiaux de cyclisme sur route dans des conditions dantesques, au terme d’une course longue de 261 kilomètres.

Matteo Trentin a terminé deuxième, Stefan Küng complète le podium.

Un groupe de onze coureurs s’était échappé à 235 kilomètres de l’arrivée: Quintana, Koch, Polanc, Roglic, Nielsen, Bodnar, Dillier, Vakoc, Houle, Carapaz et Howes. Celui-ci a été repris à 110 kilomètres du but.

À 12 kilomètres de l’arrivée, le grand favori Mathieu van der Poel, passé à l’offensive avec Matteo Trentin, a eu un coup de fringale et n’a pu se mêler à la victoire finale.

Tout bénéfice pour Trentin, Küng, Moscon et Pedersen alors que le petit-fils de Poulidor partait vers la victoire dans ce groupe de cinq.

L’Italien Moscon a été lâché à six kilomètres de l’arrivée.

Mads Pedersen s’est imposé dans un sprint à trois. Il l’a emporté devant l’Italien Matteo Trentin et le Suisse Stefan Küng.

Huitième, Greg Van Avermaet termine premier belge.

La course a été rendue compliquée par une pluie battante.

Gilbert, Evenepoel, Valverde: cascade d’abandons sous la pluie

Les abandons, de Philippe Gilbert et de l’Espagnol Alejandro Valverde en tête, se sont multipliés sous la pluie battante pendant le championnat du monde de cyclisme sur route, dimanche dans le Yorkshire.

Gilbert, retardé par une chute à 125 kilomètres de l’arrivée, a jeté l’éponge deux tours de circuit (13,8 km) plus loin.

Valverde, tenant du titre, a renoncé pour sa part à quelques 83 kilomètres du terme de la course, longue de 261 kilomètres. L’Italien Diego Ulissi s’est également arrêté.

Le Slovène Primoz Roglic, vainqueur de la Vuelta, et l’Equatorien Richard Carapaz, le lauréat du dernier Giro, ont aussi abandonné tout comme le grimpeur colombien Nairo Quintana. Tous trois faisaient partie de l’échappée matinale, lancée dès la première heure et reprise par le peloton peu après l’entrée sur le circuit final à 120 kilomètres du terme.

Le jeune belge Remco Evenepoel, qui a aidé en vain Gilbert après sa chute, a renoncé lui aussi.

La réaction de Philippe Gilbert

«Je ne comprends toujours pas», a déclaré Gilbert. «Soudain, je me suis retrouvé par terre. Je roulais devant, nous allions effectuer le circuit local pour la première fois. Je n’ai touché personne, mais tout à coup, je suis parti vers la droite, j’ai perdu l’équilibre et j’étais allongé par terre. Je n’avais plus le contrôle, il y avait quelque chose qui n’allait pas avec mon vélo. Quand je suis repassé un tour plus tard, je n’ai pas vu sur quoi j’aurais pu rouler. C’est dommage. Malheureusement, j’ai emmené d’autres coureurs dans cette chute.»

Le palmarès: Pedersen succède à Valverde

1927 Alfredo Binda (Ita)

1928 Georges Ronsse (BEL)

1929 Georges Ronsse (BEL)

1930 Alfredo Binda (Ita)

1931 Learco Guerra (Ita)

1932 Alfredo Binda (Ita)

1933 Georges Speicher (Fra)

1934 Karel Kaers (BEL)

1935 Jean Aerts (BEL)

1936 Antonin Magne (Fra)

1937 Éloi Meulenberg (BEL)

1938 Marcel Kint (BEL)

(Pas de compétition pendant la 2e Guerre mondiale)

1946 Hans Knecht (Sui)

1947 Theo Middelkamp (P-B)

1948 Albéric Schotte (BEL)

1949 Rik Van Steenbergen (BEL)

1950 Albéric Schotte (BEL)

1951 Ferdi Kübler (Sui)

1952 Heinz Müller (RFA)

1953 Fausto Coppi (Ita)

1954 Louison Bobet (Fra)

1955 Stan Ockers (BEL)

1956 Rik Van Steenbergen (BEL)

1957 Rik Van Steenbergen (BEL)

1958 Ercole Baldini (Ita)

1959 André Darrigade (Fra)

1960 Rik Van Looy (BEL)

1961 Rik Van Looy (BEL)

1962 Jean Stablinski (Fra)

1963 Benoni Beheyt (BEL)

1964 Jan Janssen (P-B)

1965 Tom Simpson (G-B)

1966 Rudi Altig (RFA)

1967 Eddy Merckx (BEL)

1968 Vittorio Adorni (Ita)

1969 Harm Ottenbros (P-B)

1970 Jean-Pierre Monseré (BEL)

1971 Eddy Merckx (BEL)

1972 Marino Basso (Ita)

1973 Felice Gimondi (Ita)

1974 Eddy Merckx (BEL)

1975 Hennie Kuiper (P-B)

1976 Freddy Maertens (BEL)

1977 Francesco Moser (Ita)

1978 Gerrie Knetemann (P-B)

1979 Jan Raas (P-B)

1980 Bernard Hinault (Fra)

1981 Freddy Maertens (BEL)

1982 Giuseppe Saronni (Ita)

1983 Greg LeMond (USA)

1984 Claude Criquielion (BEL)

1985 Joop Zoetemelk (P-B)

1986 Moreno Argentin (Ita)

1987 Stephen Roche (Ita)

1988 Maurizio Fondriest (Ita)

1989 Greg LeMond (USA)

1990 Rudy Dhaenens (BEL)

1991 Gianni Bugno (Ita)

1992 Gianni Bugno (Ita)

1993 Lance Armstrong (USA)

1994 Luc Leblanc (Fra)

1995 Abraham Olano (Esp)

1996 Johan Museeuw (BEL)

1997 Laurent Brochard (Fra)

1998 Oscar Camenzind (Sui)

1999 Oscar Freire (Esp)

2000 Romans Vainsteins (Let)

2001 Oscar Freire (Esp)

2002 Mario Cipollini (Ita)

2003 Igor Astarloa (Esp)

2004 Oscar Freire (Esp)

2005 Tom Boonen (BEL)

2006 Paolo Bettini (Ita)

2007 Paolo Bettini (Ita)

2008 Alessandro Ballan (Ita)

2009 Cadel Evans (Aus)

2010 Thor Hushvod (Nor)

2011 Mark Cavendish (G-B)

2012 Philippe Gilbert (BEL)

2013 Rui Costa (Por)

2014 Michal Kwiatkowski (Pol)

2015 Peter Sagan (Svq)

2016 Peter Sagan (Svq)

2017 Peter Sagan (Svq)

2018 Alejandro Valverde (Esp)

2019 Mads Pedersen (Dan)

Nos dernières videos