FOSSES-LA-VILLE

PHOTOS & VIDEO | Saint-Feuillen offre des gouttes aux agriculteurs

FOSSES-LA-VILLE

PHOTOS & VIDEO | Saint-Feuillen offre des gouttes aux agriculteurs

La Saint-Feuillen a vécu un de ces grands moments de la journée ce matin, le bataillon carré au «Pautche».

Saint-Feuillen, patron de Fosses y est invoqué depuis des siècles pour protéger la ville des épidémies ou pour procurer de bonnes récoltes aux agriculteurs. Il n’a ce dimanche matin, en tout cas pas réussi le miracle de préserver les 3000 marcheurs et les milliers de spectateurs de la pluie et du vent. Des gouttes (de pluie) qui peuvent refroidir certaines ardeurs militaires, mais réjouir les agriculteurs de Fosses, soucieux d’irriguer leurs récoltes.

C’est sous des bourrasques qui ont fait voler le bicorne de Napoléon que les troupes se sont rassemblées dans la plaine du Pautche. L’Empereur a passé le contingent en revue avant une décharge générale sous l’averse. Ce bataillon carré où toute l’escorte de la procession se réunit dans champ à la sortie de la ville était le premier grand temps fort de la matinée. La troupe, où certains uniformes étaient protégés d’imperméables, s’est ensuite dirigée vers le lieu-dit le Chêne.

La Saint-Feuillen a vécu un de ces grands moments de la journée ce matin, le bataillon carré au «Pautche».

Saint-Feuillen, patron de Fosses y est invoqué depuis des siècles pour protéger la ville des épidémies ou pour procurer de bonnes récoltes aux agriculteurs. Il n’a ce dimanche matin, en tout cas pas réussi le miracle de préserver les 3000 marcheurs et les milliers de spectateurs de la pluie et du vent. Des gouttes (de pluie) qui peuvent refroidir certaines ardeurs militaires, mais réjouir les agriculteurs de Fosses, soucieux d’irriguer leurs récoltes.

C’est sous des bourrasques qui ont fait voler le bicorne de Napoléon que les troupes se sont rassemblées dans la plaine du Pautche. L’Empereur a passé le contingent en revue avant une décharge générale sous l’averse. Ce bataillon carré où toute l’escorte de la procession se réunit dans champ à la sortie de la ville était le premier grand temps fort de la matinée. La troupe, où certains uniformes étaient protégés d’imperméables, s’est ensuite dirigée vers le lieu-dit le Chêne.

Tout sur la marche septennale Saint-Feuillen