ATHLÉTISME

Kenenisa Bekele remporte le marathon de Berlin et passe à côté du record du monde

Kenenisa Bekele remporte le marathon de Berlin et passe à côté du record du monde

AFP

Kenenisa Bekele a inscrit son nom au palmarès du marathon de Berlin, dimanche dans la capitale allemande.

L’Éthiopien a parcouru les 42,195 kilomètres en 2h01: 41, soit deux secondes du record du monde, devançant ses compatriotes Birhanu Legese (2h02: 48) et Sisay Lemma (2h03: 36).

Avec très peu de dénivelé et disputé à l’abri du vent, le rendez-vous berlinois est le plus rapide de la saison. Les sept derniers records du monde de la distance ont d’ailleurs été réalisés à Berlin, dont le dernier en 2018 par le Kenyan Eliud Kipchoge en 2h01: 39.

Kipchoge absent cette année, il a laissé la place à son rival Bekele. L’Éthiopien de 37 ans est détenteur des records du monde du 5.000 et du 10.000 mètres. Dimanche, il a réalisé le deuxième chrono de l’histoire sur la distance au terme d’une course parfaitement maîtrisée. «Je suis très heureux d’avoir réussi ma meilleure performance personnelle, et ce résultat m’encourage pour l’avenir. Mais manquer le record du monde pour 2 secondes, je ne suis pas content», a déclaré Bekele quelques minutes après avoir franchi la ligne d’arrivée.

À dix kilomètres du but, Bekele était à près d’une minute des bases du record du monde, mais sa pointe de vitesse, qui a fait de lui l’un des plus grands fondeurs de tous les temps sur piste (trois titres olympiques et 16 titres de champions du monde sur piste ou en cross), lui a permis de terminer en trombe pour venir titiller le record de Kipchoge.

À noter qu’il faut remonter jusqu’en 1998, et la victoire de l’Espagnol Abel Anton, pour trouver la trace d’un vainqueur autre qu’un Kenyan ou un Éthiopien.

Chez les dames, l’Éthiopie a encore dominé en plaçant Ashete Bekere (2h20: 14) et Mare Dibaba (2h20: 21) aux deux premières places. La Kenyane Sally Chepyego (2h21: 06) a pris la 3e place.

Nos dernières videos