JALHAY

La famille de Pierre Eloy attend des réponses à leurs nombreuses questions

Une veillée s’est tenue ce samedi en hommage à Pierre Eloy. La famille aimerait connaître les circonstances de son décès.

Une veillée s’est tenue ce samedi soir en l’église de Tiège (Jalhay) en hommage à Pierre Eloy, retrouvé mort ce jeudi dans les Fagnes après plusieurs jours de recherches intensives. L’occasion pour la famille de remercier les bénévoles qui se sont mobilisés. «Après l’annonce de la découverte du corps, on a appris l’information sans vraiment y être préparé et tout s’est achevé sur une touche bizarre, explique la petite-fille de Pierre Eloy, Justine Cornet. Les bénévoles disaient que la page n’était pas tournée. Cette veillée a permis de rendre hommage, de les remercier et de clôturer les recherches. On voulait faire quelque chose de simple, on avait préparé un rétro-projecteur avec des photos de lui. Beaucoup ne le connaissaient pas, mais à force de le chercher, ils avaient l’impression de le connaître. Des bougies ont été allumées, un livre de condoléances ouvert. Nous avons ensuite partagé un verre tous ensemble.»

Une stèle offerte par les bénévoles

Les bénévoles ont continué de se mobiliser pour Pierre Eloy. C’est avec une stèle d’hommage remise à la famille qu’ils ont voulu entretenir la mémoire de celui qu’ils ont cherché de longs jours durant.

Sur cette stèle, les volontaires y ont fait graver un message fort, émouvant et très personnel. «Aujourd’hui, nous sommes tous Pierre Eloy, peut-on lire sur la pierre. Une partie de nous s’est perdue dans ces bois. À présent, ce sont des larmes amères qui roulent sur nos joues, malgré cet élan de mobilisation, d’humanité et de soutien que chaque bénévole a démontré durant cette semaine intense. En ce jour, même si la fin n’est pas celle que nous avons souhaitée, “Pierrot” est près des siens. Nous sommes de tout cœur avec cette famille endeuillée, et nous partageons cette douleur, qui est à présent, un peu la nôtre. Que nos pensées vous accompagnent sur le chemin de la guérison. Les bénévoles.»

La stèle sera placée sur le cercueil, puis sur la tombe de Pierre Eloy. Sa petite-fille, Justine Cornet, a par ailleurs confirmé hier soir qu’aucune date n’était encore prévue ni pour les visites, ni pour l’enterrement.

Encore des questions sans réponses

Pour la famille de Pierre Eloy, beaucoup de questions subsistent. «Le jour du décès, les circonstances… explique Justine Cornet. Est-il mort de faim, de froid, une combinaison des deux ? On veut des réponses plus concrètes. Nous n’avons pas encore reçu les conclusions de la police. On a un profond sentiment d’incompréhension. On est perplexe sur la manière dont se sont déroulées les recherches de la police. Avoir connaissance du dossier va permettre de comprendre beaucoup de choses. On suppose qu’il y a une enquête en cours, on n’a pas plus d’informations.»

Pas plus d’information non plus sur une éventuelle autopsie du corps.

Pierre Eloy encore en vie mercredi?

Quant à la fille du défunt, Pascale Eloy, elle a exprimé sa frustration sur sa page Facebook ce samedi. Selon elle, les équipes de recherche seraient passées à un cheveu de retrouver Pierre Eloy vivant. «Ce qui me rend malade, c’est que nous sommes passées dix fois à cent mètres de lui. Il était derrière un grillage dans une zone escarpée mais pas boisée. Il nous a peut-être entendu l’appeler

Selon elle, Pierre Eloy était encore en vie mercredi, soit six jours après sa disparition. Une hypothèse qui n’a pas été vérifiée et qui est donc à lire avec le recul nécessaire.