HUY

Les Unes fois d’un soir | Dragon, bizarreries et circassiens occupent la ville

Le festival «Les Unes fois d’un soir» a lieu en ce moment partout à Huy. Malgré le temps incertain, le public est bien présent.

Le festival des arts de la rue, «Les Unes fois d’un soir», bat son plein en ce moment à Huy. Et malgré le vent et les averses, les spectateurs sont nombreux à «switcher» d’un spectacle à l’autre, ceux-ci proposés gratuitement par 25 compagnies circassiennes de Belgique, de France mais aussi du Cameroun, d’Israël…

+ À LIRE | Du spectacle en rue ? « Allez unes fois »… d’un soir

Le public peut ainsi s’adonner à une «BAlllAde» sous casque, offrant des scènes parfois étranges dans les rues autour de la place Verte, ce qui ne manque pas de faire rire les badauds qui immortalisent l’instant. Une géante dragonne mécanique, pulpeuse et fumante – de la Cie des 4 Saisons – ravit les enfants sur la Grand-Place, et pas moins leurs parents. Un drôle de boucher charcute des peluches dans un foodtruck tout aussi drôle, celui-ci observé par les «Voisins» de Claude Merle.

Durant tout l’après-midi, jusqu’au soir, on pourra apprécier la multitude de représentations qui, de la rive gauche à la rive droite, animera la ville. Et pour le clou du festival, à 23 h, on pourra compter sur le DJ set de la dresseuse de popotins «aux coups de fouets ultrasoniques électro-funk-hip-boom-boom-hop»: Miss Pom Pom Grrr, à l’espace Saint-Mengold.

Quant à l’équipe des Unes fois d’un soir, elle vous accueille, informe et distribue des programmes au stand d’information installé sur la place Verte.

Retrouvez tout le programme des Unes fois d’un soir sur www.1x1soir.be

À lire dans L’Avenir Huy-Waremme de ce lundi 30 septembre, sur tablette, smartphone ou PC