article abonné offert

Une cellule pour désamorcer tout risque de radicalisation

Une cellule pour désamorcer tout risque de radicalisation

La cellule pourra avoir l’attention attirée par un citoyen qui fait de la propagande en partageant certaines publications ciblées sur les réseaux sociaux. Reporters/GYS

La Commune d’Amay a mis en place une Cellule de sécurité intégrale locale contre le radicalisme (CSIL-R).

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 32 des 272 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos