MOLENBEEK

Un sentier cyclo-piéton entre Gare de l’Ouest et Osseghem à Molenbeek

La rue Alphonse Vandenoerenboom est davantage connue pour ses dépôts clandestins que pour l’agrément de sa promenade verte. Ça pourrait changer: l’échevin des Travaux Jef Van Damme y annonce «un sentier cyclo-piéton» entre gare de l’Ouest et Osseghem.

La rue Alphonse Vandenperenboom, à Molenbeek, va être dotée d’un sentier cyclo-pédestre séparé. Celui-ci sera doté d’un éclairage «intelligent». C’est ce qu’annonce l’échevin des Travaux publics Jef Van Damme (sp.a). Budget: 1 million d’euros.

Cet aménagement se situera sur la voie de connexion entre la Gare de l’Ouest et la station Osseghem, longue de près d’un kilomètre. «Le sentier actuel est réservé aux piétons et est mal entretenu. Un tout nouveau chemin de haute qualité va être mis en place avec une division claire pour les piétons et les cyclistes», promet Van Damme ce 27 septembre.

Autre point noir du quartier: les dépôts clandestins. C’est d’ailleurs cette zone qui avait été choisie par des youtubeurs pour la première «greenwalk» belge: en 2h, les jeunes y avaient amassé 550kg de déchets! Van Damme le reconnaît: «La rue Vandenperenboom est une rue très sale, les dépôts clandestins sont problématiques. De plus, l’éclairage est limité dans la rue du côté des maisons. De l’autre côté, sous les arbres, il n’y a presque pas de lumière, ce qui induit un sentiment d’insécurité».

La solution est donc un éclairage public «intelligent» du côté du terrain vague qui encadre le métro. «Les lumières s’allument automatiquement lorsque quelqu’un passe. Cela peut avoir un effet dissuasif sur les personnes mal intentionnées. De plus, le chemin sera davantage utilisé, ce qui signifie qu’il y aura plus de contrôle social». Autres dispositifs prévus: des ralentisseurs et des traversées supplémentaires.

Van Damme termine en annonçant «le renouvellement complet du site de la gare de l’Ouest. L’intention est de créer plusieurs pistes cyclables et pédestres agréables au milieu d’espaces verts et d’un grand parc».