RÉGIONS

L’hystérie du Petit Poucet qui va jouer le Standard; une descente de police à la crèche… Dix histoires marquantes dans vos régions

L’hystérie du Petit Poucet qui va jouer le Standard; une descente de police à la crèche… Dix histoires marquantes dans vos régions

EdA Julien RENSONNET

L’incroyable histoire de la perchiste liégeoise; Angèle sur une Grand-Place pleine à craquer; le verdict dans l’assassinat d’Alfred Gadenne; un combi de police qui provoque un spectaculaire accident… Voici une sélection de dix histoires marquantes dans vos régions, ces derniers jours.

Plus de 10.000 personnes présentes à Bruxelles pour le concert d’Angèle, dont 6.000 Grand-Place

Les accès à la Grand-Place de Bruxelles ont été fermés par la police vendredi vers 19h40, soit une grosse heure avant l’heure de rendez-vous fixée pour le concert gratuit d’Angèle et de ses artistes invités, point d’orgue de la Fête de Fédération Wallonie-Bruxelles. La capacité maximale avait été fixée à quelque 6.000 spectateurs, en tenant compte des infrastructures installées.

La police a conseillé aux personnes qui se sont vu refuser l’accès à la Grand-Place de se diriger vers l’écran géant installé place De Brouckère. À 20h00, plus d’un millier de personnes y étaient déjà rassemblées et d’autres continuaient à arriver.

Des rétrospectives ont été projetées sur les écrans de la Grand-Place et de la place De Brouckère à partir de 20h30. À 21h00, au début du concert, l’espace délimité sur la place De Brouckère était presque rempli, mais les spectateurs se sont aussi installés derrière les barrières. La place n’était pas saturée et comptait environ 4.000 personnes, selon Marina Bresciani, porte-parole de l’ASBL Brussels Major Events qui organisait l’événement.

La chanteuse Angèle a ouvert son concert avec son titre «Bruxelles». Elle a ensuite chanté «Flou» puis Roméo Elvis est monté sur scène pour la rejoindre sur «Tout oublier». Alain Souchon a par après interprété «Presque», Aloïse Sauvage «A l’horizontal» et MC Solaar «Sonotone». Ce dernier a invité Angèle et Roméo Elvis à chanter avec lui «Victime de la mode», un de ses grands succès. Roméo Elvis a enchaîné avec «Soleil». Jeanne Aded a interprété son titre «Mutate», puis Caballero et Jeanjass ont choisi «Dégueulasse».

Angèle est revenue sur scène pour «Balance ton quoi» et «Ta reine».

Tamino, le dernier artiste invité, a envoûté le public avec sa complainte «Indigo night».

L’événement s’est refermé à 22h30 après la chanson «Bruxelles arrive», interprétée par Roméo Elvis, Caballero et Jeanjass et en présence d’Angèle et de l’ensemble des artistes invités sur scène.

+ PHOTOS | Angèle sur la Grand-Place, il n’y avait presque rien à voir : « On est là depuis 17 h et on ne voit rien »

VIDÉO | Nathan Duponcheel écope de 20 ans de prison: «J’espère que ce garçon va profiter de ces années pour réfléchir à ce qu’il a fait»

Ce vendredi, le procès de Nathan Duponcheel, l’assassin d’Alfred Gadenne, s’est donc clôturé. Le Mouscronnois de 20 ans écope d’une peine de 20 ans de réclusion criminelle pour avoir tué le bourgmestre de Mouscron le 11 septembre 2017 dans le cimetière de Luingne. À la fin de l’audience, la femme du maïeur s’est livrée.

À la sortie de la salle d’audience, les proches de l’ancien bourgmestre se sont confiés.

L’incroyable histoire de la Liégeoise Fanny Smets, de la caravane aux Mondiaux

Elle a la voix tremblante. Puis, les larmes se mettent à couler le long de ses joues. Fanny Smets, spécialiste du saut à la perche, se laisse gagner par l’émotion. «Quand je repense à tout ce que j’ai vécu, à ces mois d’hiver passés dans une caravane, je me dis que j’ai vraiment dû m’accrocher pour atteindre mon rêve.»

La Liégeoise de 33 ans, affilée au CABW de Nivelles, participait ce vendredi pour la première fois de sa carrière aux Mondiaux.

Entretien.

+ «On m’a dit que j’étais trop vieille »

Le corps de Pierre Eloy retrouvé dans les Fagnes

C’est une triste nouvelle que nous avons apprise ce jeudi. Le corps sans vie de l’octogénaire Pierre Eloy a été retrouvé dans les Fagnes.

Un médecin légiste a été requis sur place.

Ce jeudi, alors que la police avait repris les battues, environ 120 personnes (police, armée, DNF…) étaient mobilisées sur le terrain.

Pierre Eloy avait disparu jeudi dernier. Il avait quitté le centre de convalescence de Nivezé. Depuis lors, des battues avaient été organisées pour le retrouver. Un véritable élan de solidarité s’était mis en place. Des centaines de bénévoles parcourant les bois à sa recherche.

L’espoir de le retrouver a malheureusement laissé la place à une tristesse immense.

+ «Nous sommes soulagés que Pierre Eloy ait été retrouvé »

PHOTOS | Voici, à taille réelle, à quoi ressemblera le tram de Liège

À l’instar de saint Thomas, bien des Liégeois ne croiront au tram que lorsqu’ils le verront circuler. En attendant, ils vont pouvoir se faire une idée grâce à la maquette d’une rame de tram, dévoilée ce mardi au dépôt des bus de Robermont. Elle sera exposée au grand public du samedi 5 au dimanche 13 octobre, avant d’être placée dans le Musée des Transports en commun.

Cette maquette a été fabriquée en Espagne par CAF, le constructeur faisant partie du consortium Tram’Ardent choisi pour mener à bien le projet. Elle est en bois, mais a été réalisée à l’échelle réelle.

+ Du retard ? Quel retard ?

Un combi de police glisse: 4 autos endommagées

Il était 14 h 30 ce mercredi lorsqu’un spectaculaire accident impliquant quatre voitures et un combi de police s’est produit route d’Éghezée à Jemeppe-sur-Sambre face à l’ancienne vidéothèque Loch Ness. Un combi Volkswagen de la police de Jemeppe avec un policier et sa collègue à bord partait en intervention en direction de la RN90, lorsque le combi a glissé sur le revêtement rouge de la chaussée.

Le combi a pulvérisé une Dacia stationnée sur l’accotement. Elle a à son tour percuté une Volkswagen stationnée, elle aussi. Le fourgon de police est alors parti à la dérive de l’autre côté de la route pour écraser une Mercedes contre une façade tout en cassant une borne de gaz. Un quatrième véhicule a lui aussi été endommagé.

+ Les policiers ont été soumis à un contrôle d’alcoolémie

VIDÉO | Coupe de Belgique: les Rebecquois hystériques lorsqu’ils ont appris qu’ils allaient jouer contre le Standard

Ce jeudi, ils attendaient tous avec impatience le tirage au sort, très tardif, de la Coupe de Belgique. Finalement, après quelques minutes de stress, c’est le Standard de Liège que les Rebecquois ont tiré.

Une excellente nouvelle, nous confie Mathieu Herbecq, le capitaine rebecquois. «Pourtant, on avait peur de porter la poisse et de tirer encore une petite équipe. Mais là, le Standard, c’est beau! Même si ma préférence allait à Anderlecht, on a bien fêté ça. On aura fait une belle campagne, quoiqu’il arrive. Le Cercle au Jan Breydel et maintenant le Standard à Sclessin. Il faudra quand même s’enlever ça de la tête, parce qu’on a d’abord un match contre Verlaine à bien négocier en championnat.»

Après avoir fêté le résultat du tirage à la buvette, les Rebecquois sont partis vers Waterloo pour arroser ça.

 

 

Descente de police à la crèche

Le Cerf-Volant traverse actuellement un courant de vents contraires. À Lesve, cette crèche privée accueille les bébés et les enfants en bas âge depuis plus de vingt-cinq ans.

Mais ces derniers jours, l’ambiance n’est plus d’une grande sérénité. Mardi en matinée, la maison d’enfants a reçu la visite d’une équipe de l’ONE (Office de la Naissance et de l’Enfance). Cela se dit à mi-mots mais ce contrôle fait suite à une plainte.

Le grief porté par certains: une «surpopulation» trop fréquente de la crèche, les normes d’encadrement n’étant pas suffisamment respectées. D’autres attaques plus virulentes se font également entendre mais c’est justement à l’équipe de l’ONE de démêler le faux du vrai.

Cette visite s’est déroulée dans un climat de tension. En interne également, l’heure n’est pas à l’apaisement. La présence des policiers de la zone Entre-Sambre-et-Meuse a en tout cas été requise. Illustration supplémentaire du climat pesant que semble connaître l’établissement.

+ «Plus de 25 ans sans problème »

La candidature de Maniscalco à la présidence du PS rejetée: «Je n’ai reçu aucune explication»

Vendredi en début d’après-midi, l’agence Belga annonçait, sur la base d’un communiqué de presse du Parti socialiste, que Paul Magnette était le seul candidat à l’élection du président du parti. Une annonce qui a surpris Camille Maniscalco, qui avait annoncé officiellement sa candidature et qui attendait pour le vendredi la décision du comité de vigilance.

Dans sa voix, il y a un mélange de déception et d’incompréhension: «J’apprends la nouvelle par la presse. Quel manque de tact et de respect par rapport à ma démarche. Même pas un courriel pour m’annoncer la décision. J’attendais malgré tout une explication concernant la non-retenue de ma candidature. Mais non, rien!»

+ «C’est quoi, ça, une élection avec un seul candidat ? »

«Cette statue aux pigeons avec ses seins nus, c’est trash!»: premières Journées du matrimoine à Bruxelles

Les premières «Journées du matrimoine» se tiennent ce week-end à Bruxelles. Mais c’est quoi, le «matrimoine»? L’architecte Apolline Vranken définit ce concept féministe, indispensable pour atteindre l’égalité des genres dans l’espace public. Sans défaitisme, mais sans se leurrer non plus sur la montagne qui reste à gravir.

+ «Les femmes ont été invisibilisées »


Nos dernières videos