FOOTBALL

Un club de D3 élimine Bournemouth après trois pannes et… 28 minutes de temps additionnel

Étrange histoire en Coupe de la Ligue, où le match entre Burton Albion, pensionnaire de D3, et l’équipe de Premier League de Bournemouth a dû être arrêté pas moins de trois fois à cause de pannes de projecteur.

Comme toutes les coupes nationales, la Coupe de la Ligue anglaise est toujours pleine de surprises. Il n’est pas rare de voir des équipes de Premier League se faire sortir par des équipes de troisième ou quatrième division.

C’est notamment ce qui est arrivé ce mercredi à Bournemouth. Burton, club de League One (D3), a terrassé les «Cherries» grâce à des buts de Matija Sarkic et Nathan Broadhead. Mais au-delà de ces buts, c’est l’éclairage du stade qui semble s’être révélé décisif.

Alors que les deux équipes disputaient la seconde période, trois pannes de projecteur ont interrompu le match. Alors que le stade était plongé dans le noir, l’arbitre a songé à mettre fin à la rencontre mais la Fédération est intervenue pour lui signifier que le match ne pourrait être arrêté que s’il y avait 30 minutes de retard.

Alors que les supporters s’apprêtaient à quitter le stade, le club a essayé de faire comprendre aux fans qu’ils devaient tous retourner à leur place, car le match allait reprendre. Finalement, les lumières se sont rallumées et le referee a ajouté… 28 minutes de temps additionnel, au bout desquelles Burton a donc signé la surprise de la soirée.

Selon Burton Albion, les problèmes d’éclairage ne sont pas dus à une défaillance imputable au club mais à un problème local d’approvisionnement en électricité.

Après la qualification des siens, le coach de Burton a déclaré n’avoir jamais rien vu de tel: «C’était un problème que personne ne pouvait contrôler. Je suis juste ravi d’avoir pu terminer le match et Bournemouth avait également envie d’aller au bout. Ils ne voulaient pas revenir dans quelques semaines.»