RÉGIONS

Un seul candidat repreneur pour l’abattoir de Bastogne

Un seul candidat repreneur pour l’abattoir de Bastogne

Qualibeef - l’ex-société Veviba emportée par le scandale sanitaire qui a touché la filière bovine au printemps 2018 - et sa filiale «Abattoir et Marché de Bastogne» avaient été déclarées en faillite le 20 août dernier. Une cinquantaine de travailleurs avaient été licenciés. BELGA

Une seule offre a finalement été déposée en vue de la reprise de l’abattoir de Bastogne, déclaré en faillite fin août.

Si cinq candidats avaient demandé le cahier des charges en vue d’une reprise de l’abattoir de Bastogne, déclaré en faillite à la fin du mois d’août, une seule offre a finalement été déposée alors que la date butoir avait été fixée au 15 septembre, a indiqué ce mardi le nouveau ministre wallon de l’Agriculture, Willy Borsus (MR), interrogé en commission du parlement wallon.

«Cette offre est actuellement analysée pour voir si elle répond aux attentes de la curatelle, d’Idelux et des autres parties. Nous avons besoin d’une offre suffisamment robuste et étayée», a précisé Willy Borsus sans dévoiler l’identité du repreneur potentiel.

«Parallèlement, les démarches continuent pour voir si d’autres marques d’intérêt sont possibles», a-t-il ajouté en réponse à une question de la députée Anne-Catherine Goffinet (cdH).

Plombées financièrement par les pertes et les dettes, Qualibeef - l’ancienne société Veviba emportée par le scandale sanitaire qui a touché la filière bovine au printemps 2018 - et sa filiale «Abattoir et Marché de Bastogne» avaient été déclarées en faillite le 20 août dernier par le tribunal de l’entreprise de Liège. Une cinquantaine de travailleurs avaient été licenciés.


Nos dernières videos