ENSEIGNEMENT

ULB et VUB rentrent ensemble: «Nous ne devons pas nier ces frontières, mais les franchir»

Il s’agit de la première cérémonie commune depuis que la VUB s’est séparée de l’ULB il y a 50 ans. Les recteurs Caroline Pauwels (VUB) et Yvon Englert (ULB) ont plaidé pour une plus grande coopération entre toutes les communautés du pays.BELGA

C’estau parc du Cinquantenaire qu’ULB et VUB ont effectué leur rentrée académique bras dessus, bras dessous. 6.000 personnes y ont assisté. Dont le roi Philippe.

Environ 6.000 personnes ont assisté vendredi après-midi dans le parc du Cinquantenaire à Bruxelles à la cérémonie commune de l’Université libre de Bruxelles (ULB) et de la Vrije Universiteit Brussel (VUB), qui fêtent respectivement leurs 185e et 50e rentrées académiques. À cette occasion, le roi Philippe a remis trois prix à des étudiants qui ont apporté une contribution spéciale à la coopération et au dialogue entre les communautés.

Il s’agit de la première cérémonie commune depuis que la VUB s’est séparée de l’ULB il y a 50 ans et les recteurs Caroline Pauwels (VUB) et Yvon Englert (ULB) ont plaidé à cette occasion pour une plus grande coopération entre toutes les communautés du pays.

«Nos universités partagent non seulement une histoire, mais aussi et surtout un rêve commun d’avenir. Et nous voulons partager ce rêve avec vous. Un rêve de dialogue et de coopération. Un rêve qui traverse les frontières. Un rêve de frontières abolies. Pas d’elles-mêmes, mais parce que nous osons les franchir. Penser librement sans frontières.»

Slogan bilingue

ULB et VUB rentrent ensemble: «Nous ne devons pas nier ces frontières, mais les franchir»
Le roi a distingué certains étudiants. Photo News
Cet événement a ainsi été placé sous le slogan bilingue «Penser librement zonder grenzen». Il constitue aussi l’aboutissement d’une coopération toujours plus étroite entre les deux universités, qui prévoient d’encore l’intensifier dans les prochaines années à travers différents projets comme les écoles multilingues, le Learning and Innovation Center, l’Artificial Intelligence Experience Center ou encore le Centre de connaissances de la Royal Belgian Football Association. Des collaborations vont également se renforcer avec d’autres universités belges et se déployer au-delà des frontières, notamment via les réseaux européens Civis et Eutopia.

C’est donc une véritable déclaration d’amour que les recteurs ont écrit au pays et aux différentes communautés qui le composent.

«Nous ne devons donc pas nier ces frontières, mais plutôt les franchir. En tous sens. Nous aimons aussi nos communautés, car elles permettent à chaque culture d’exister, à chaque culture de se développer et, surtout, aux cultures de se rencontrer et de s’inspirer mutuellement. Nous aimons nos communautés parce qu’elles nous poussent à plus de collaborations, entre francophones, entre néerlandophones ou entre germanophones mais aussi avec les nombreuses communautés qui peuplent ce pays, qu’elles soient officielles ou non, et en rappelant que chacun d’entre nous appartient à plusieurs d’entre elles.»

Saint-V

ULB et VUB rentrent ensemble: «Nous ne devons pas nier ces frontières, mais les franchir»
Le roi a distingué certains étudiants. Photo News
Ellen Van Begin de la VUB et Louis Cornet de l’ULB, tous deux étudiants en droit, ont été récompensés par le Roi pour leur participation aux tandems linguistiques VUB-ULB, qui mettent en contact des étudiants de différents groupes linguistiques dans le cadre de cours de langue.

Davide Militello, représentant de la Brusselse Studentengenootschap de la VUB, et Baptiste Conversano, président de l’Association des cercles étudiants de l’ULB, ont reçu un prix félicitant la contribution de leurs associations à la vie étudiante bruxelloise et à l’organisation de la Saint-Verhaegen.

ULB et VUB rentrent ensemble: «Nous ne devons pas nier ces frontières, mais les franchir»
Le roi a distingué certains étudiants. Photo News
Le Roi a encore remis le dernier prix à 6 étudiants du master exécutif en patrimoine architectural, urbain et paysager de l’ULB-VUB pour la découverte de plans de construction uniques du Palais de Justice de Bruxelles.

Différentes personnalités publiques étaient présentes parmi lesquelles le ministre-président du gouvernement régional bruxellois Rudi Vervoort ou encore le bourgmestre de la Ville Philippe Close.

À l’issue de la cérémonie officielle s’est ouvert un festival avec animations, food trucks et concerts pour célébrer ces anniversaires.