JOGGING

Kevin Moureau sur le podium à Ottignies

Kevin Moureau sur le podium à Ottignies

Sébastien Cnoquart prend la sixième place et est premier de sa catégorie à Ottignies. ÉdA

Premier Brabançon wallon à l’arrivée du jogging d’Ottignies, le Guibertin Kevin Moureau est ravi de sa prestation. L’organisation était impeccable!

Le sentiment était mitigé du côté de l’organisateur principal du jogging de la ville d’Ottignies, Adrien Stouffs, au moment de faire le bilan de la cinquième édition de son épreuve. «D’un côté, on est heureux de la météo après le déluge de l’an dernier. On a encore amélioré la qualité et les services de notre organisation et je crois pouvoir dire qu’on a, à présent, atteint le top en la matière. Néanmoins, il y a un peu de frustration quand on voit qu’il n’y avait que 300 joggeurs, soit moins que l’an dernier alors que la météo était favorable. Il devient visiblement très difficile d’organiser une course au mois de septembre. »

Pour l’an prochain, à tête reposée, les organisateurs feront un débriefing et décideront quel avenir donner à ce jogging. «Une cetritude, on repartira pour une sixième édition. Mais il est fort à parier que la date va être modifiée. Il est néanmoins trop tôt pour dire à quelle période elle aura lieu.»

Sportivement, la cinquième édition a rimé avec la cinquième victoire de Raphaël Durviaux, qui a dominé outrageusement la course puisqu’il l’emporte avec trois minutes d’avance sur un duo composé du Namurois Renan Gossiaux et du Guibertin Kevin Moureau. Ce dernier était enchanté. «J’avais décidé d’aller faire tourner un peu les jambes au jogging de la ville d’Ottignies, course à laquelle je n’avais jamais eu l’occasion de participer, confiait-il. Je me suis lancé sur le beau mais exigeant parcours boisé des dix kilomètres. Très rapidement, je me suis isolé avec deux autres coureurs dont l’incroyable Raphaël Durviaux qui a pris ensuite le leadership de la course. Finalement, je m’incline à 400 mètres de l’arrivée lors d’une relance de Renan dans la dernière côte. Je suis malgré tout très heureux de cette belle troisième place à laquelle je ne m’attendais pas.»

On retrouvait à la sixième place Sébastien Cnocquart, habitué des épreuves en Brabant wallon. «C’était ma 41e course de l’année. J’avais de bonnes jambes malgré une bronchite. Je suis sixième au scratch et premier de ma catégorie. Le parcours était top, assez sélectif avec des parties roulantes et d’autres plus vallonnées. Mais il était varié avec de la route, des sentiers dans les bois et des chemins de remembrements. J’ai eu un peu difficile dans les lacets. L’organisation était impeccable! À refaire sans aucun doute et à conseiller…»